• [Traduction] Ategnatos - Eluveitie

    [Traduction] Ategnatos - Eluveitie

    Ategnatos

    Le morceau d'ouverture commence avec ce dont l'album se termine - la captivante ode à la renaissance. Un hymne de soumission à ce qui vient comme une partie naturelle de la vie dans la compréhension celtique.
    La chanson reflète exactement cela et se penche sur notre peur la plus profonde - la peur de mourir, de perdre quelque chose et de s'en aller : et de dévoiler une question d'opulence et de contenu, concevoir que c'est l'homme pauvre qui s'accroche fermement à ce qu'on lui a donné, par peur de le perdre, alors que l'homme riche dépense sa richesse avec grande liberté. "Ategnatos" voit la vie (aussi dans un sens métaphorique) comme un cadeau, plutôt que quelque chose que nous possédions à juste titre : c'est quelque chose qui est devenu maître de soi, au lieu des esclaves.

    On the winnow fields
    Sur les vignes
    They beheld the gate
    Ils ont fait face au portail
    Trembling with fear
    Tremblant de peur
    And afraid to forfeit
    Et effrayés de perdre
    Anxiously
    Anxieux
    They clinged to table scrabs
    Ils se sont accrochés à des restes de tables
    As if to aver
    Comme pour affirmer
    Their deprivation
    Leur territoire

    And the swine crowed round
    Et les porcs ont hurlé
    The shining lot of pearls
    autour du brillant lot de perles

    With empty hands
    Avec des mains creuses
    The high king reigns
    Le Haut-Roi règne
    Nothing but light
    Il n'y a rien que la lumière
    The raven flies
    Les corbeaux s'envolent

    A fool is the slave
    Un idiot est l'esclave
    Who fears not his fetters
    qui ne craint aucune de ses chaines
    But watches over them with jealousy
    mais qui les regarde avec jalousie

    On the winnow fields
    Sur les vignes
    They beheld their lives
    Ils ont fait face à leurs vies
    Paralysed with fear
    Paralysés par la peur
    In the presence of the Vergobret
    En présence du Vergobret*
    So they cherished
    Ainsi ils ont chéri
    Doctrines of denial
    les doctrines du déni
    And wallowed
    et se sont vautrés
    In poor men's tales
    dans les récits des vieux hommes

    And the swine crowed round
    Et les porcs ont hurlé
    The shining lot of pearls
    autour du brillant lot de perles
    Just like the vultures
    Tout comme des vautours
    Grave cadaveric flesh
    déchiquetant les chaires cadavériques des tombes

    With empty hands
    Avec des mains creuses
    The high king reigns
    Le Haut-Roi règne
    Nothing but light
    Il n'y a rien que la lumière
    The raven flies
    Les corbeaux s'envolent

    With empty hands
    Avec des mains creuses
    The high king reigns
    Le Haut-Roi règne
    Nothing but light
    Il n'y a rien que la lumière
    The raven flies
    Les corbeaux s'envolent

    ____
    *Vergobret : Il s'agissait d'un personnage de la société celtique étant maître de plusieurs cités. Elu chaque année par les druides, il avait le droit de vie et de mort sur les citoyens ainsi que le commande de l'armée. Toutefois, il avait interdiction de quitter son territoire.

     

    Ancus

    Ce morceau parle simplement de la croyance celtique, enseignée et transmise par les druides. Ces visions assez stoïques transmises par les druides ont considéré la vie comme quelque chose de perpétuel et la transformation comme naturel, inévitable.

    ANCUS EÐÐI TRĀTU IN MEDÍEI SĪROBIVOTŪTOS
    La mort n'est qu'un point au milieu de la vie perpétuelle

     

    Deathwalker

    La métamorphose, la transformation récurrente ou même parfois répétitive est un sujet récurrent dans la mythologie celtique (surtout dans les sources les plus tardives) : Allégoriquement présenté comme changeant de forme dans les anciens mythes. Ce qui est intéressant ici c'est le fait que la métamorphose a vraiment été exploitée lors des moments de crise et de persécution, comme s'il s'agissait de représenter une forme d'échappatoire, de survie ou de solution.
    "Deathwalker" traite de la tradition de la narration mythique que nous retrouvons également dans les textes poétiques médiévaux. Le morceau s'oriente sur l'idée de "vestiges mortels" pour ainsi dire et de comment les choses autrefois vitales et précieuses nous ont laissé dans une insignifiance flagrante après avoir été répandues au cours de leur métamorphose.

    AIDUS ESTI-IO GNATA UER AXSIN BITOUS UERTASSIT IN UEXTLON
    Le feu né de l'omphalos devenu le mot

    In distress, chased and locked in stalemate
    En détresse, chassé et enfermé dans une impasse
    Into the cauldron, to embrace eclipse
    Au coeur du chaudron, afin d'embrasser l'éclipse
    And inhale the harrowing
    Et inhaler la douleur
    Withering, the sear flesh and blood
    la chaire et le sang flétri
    Elapsed is the momentary host
    Le passé est un hôte éphémère
    Limp, the broken will, worn down the last stand
    Boiteuse, la volonté brisée, usée par la résistance finale

    Extinction!
    Extinction!

    And I soar up high into the haven
    Et je m'envole haut dans les cieux
    Of the starless night
    d'une nuit étoilée
    Borne by black wings of dawn
    Porté par les ailes noires de l'aube
    I fly away from the bygone
    Je m'éloigne du passé
    As I crossed alone
    J'ai voyagé seul
    The gold turned into dead stone
    L'or est devenu une pierre morte
    And I did not look back
    Et je n'ai pas regardé en arrière
    Nor did I mourn
    ni pleuré

    At the gate in a place between dimensions
    Face au portail, dans un lieu entre les dimensions
    I swathed myself, to embrace eclipse
    Je me suis enveloppé, pour embrasser l'éclipse
    And to sink into the void
    et sombrer dans le vide
    And I chased through the nightly brake
    Et j'ai chassé au cœur de la nuit, parmi les fougères
    Unseen, shot through icy streams
    Invisible, j'ai tiré à travers des ruisseaux gelés
    High above the crowns and down into the dark
    Haut au-dessus des cimes et au cœur de l'obscurité

    And I soar up high into the haven
    Et je m'envole haut dans les cieux
    Of the starless night
    d'une nuit étoilée
    Borne by black wings of dawn
    Porté par les ailes noires de l'aube
    I fly away from the bygone
    Je m'éloigne du passé
    As I crossed alone
    J'ai voyagé seul
    The gold turned into dead stone
    L'or est devenu une pierre morte
    And I did not look back
    Et je n'ai pas regardé en arrière
    Nor did I mourn
    ni pleuré

    (Aidus esti - io gnātā uer axsin
    (le feu né de l'omphalos
    Bitous uertassit in uextlon)
    devenu le mot)
    On this bridge so narrow
    Sur ce pont si étroit
    The shoddy rags fell off me
    Les lambeaux sales sont tombés sur moi
    Robed in nakedness I entered the gate
    Revêtu de nudité, je suis passé de l'autre côté du portail

    Deathwalking o'er the searing bridge
    La mort marche sur le pont brûlant
    At the time between the times
    Entre tous les temps
    I witness and herald
    Je suis témoin et héraut
    We do not perish but only slough
    Nous ne périssons pas mais nous nous perdons

    And I soar up high into the haven
    Et je m'envole haut dans les cieux
    Of the starless night
    d'une nuit étoilée
    Borne by black wings of dawn
    Porté par les ailes noires de l'aube
    I fly away from the bygone
    Je m'éloigne du passé
    As I crossed alone
    J'ai voyagé seul
    The gold turned into dead stone
    L'or est devenu une pierre morte
    And I did not look back
    Et je n'ai pas regardé en arrière
    Nor did I mourn
    ni pleuré

     

    Black Water Dawn

    C'est encore un morceau centré sur l'autre-monde (et de l'image celtique de la mort et ce qui l'entoure) ; et plus précisément du voyager vers l'au-delà. Il est à l'image de nos autres morceaux "Quoth the Raven", "ANTVMNOS" et bien d'autres, basés sur la conception celtique de la mort comme un voyage à travers une mer (généralement, l'océan Atlantique).

    At the gloaming shore, neither sea nor land
    Au rivage glorieux, hors de terre et mer
    The heaving immeasurable darkness ahead
    Les ténèbres incommensurables font face
    Moonlit the stannic waves swell up and threat
    La lune éclaire ces vagues gonflées et menaçantes
    And the nightly breeze is calling my name
    Et la brise nocturne m'appelle

     

    I gaze into the night, as if I could see
    J'observe le coeur de la nuit, comme si je ne pouvais voir
    No land in sight but a voracious deep
    aucune terre alentour sauf une profondeur vorace
    I resign myself onto the barque
    Je me résigne à monter sur la barque
    To set sail to perdition, a fate so dark
    pour naviguer vers la perdition, un destin si sombre

    Can you feel them, can you see them
    Pouvez-vous les ressentir ? Pouvez-vous les ressentir ?
    The green hills, the silver stream
    Ces collines verdoyantes, ce ruisseau argenté
    Can you not see the newborn sky, the auburn sun
    Ne voyez-vous pas ce nouveau ciel, ce soleil auburn ?
    You are so near the sun of the dawn
    Vous êtes si proche du soleil de l'aube

    Across the waves of the fever sea
    Sur les vagues de la mer fiévreuse
    The lashing billows hurling curses at me
    Les flots me jettent des malédictions
    Bawling the cormorant mouths open wide
    Les cormorans hurlent la bouche grande ouverte
    Snatching and gnawing, bane at my side
    Le fléau autour de ma barque me ronge et m'attrape

    Deathwards the ferry glides across the waters so deep
    Vers la mort, le ferry glisse sur des eaux profondes
    To the foul land, athwart the venomous sea
    Vers la terre immonde, derrière la mer venimeuse
    Resistance worn down and a broken will
    La résistance est usée, et la volonté brisée
    A crippled heart, sense come to nil
    Un coeur estropié, les sens devenus un néant

    Can you feel it, can you hear it
    Pouvez-vous le ressentir ? Pouvez-vous l'entendre ?
    The oaks song, the raven's call
    La chanson des chênes, l'appel des corbeaux
    Can you not see the newborn sky, the auburn sun
    Ne voyez-vous pas ce nouveau ciel, ce soleil auburn ?
    You are so near the sun of the dawn
    Vous êtes si proche du soleil de l'aube

    Can you feel them, can you see them
    Pouvez-vous les ressentir ? Pouvez-vous les ressentir ?
    The green hills, the silver stream
    Ces collines verdoyantes, ce ruisseau argenté
    Can you not see the newborn sky, the auburn sun
    Ne voyez-vous pas ce nouveau ciel, ce soleil auburn ?
    You are so near the sun of the dawn
    Vous êtes si proche du soleil de l'aube
    You are so near tir' jovincon
    Vous êtes si près du Tir' Jovincon

     

    A Cry of the Wilderness

    C'est la dernière chanson pour laquelle j'ai écrit les paroles - alors que nous étions en studio depuis des semaines, je les ai chanté et enregistré à l'improviste. Peut-être que ce fut à cause de l'écrasant manque de sommeil, mais les textes ont pris une tournure assez spéciale. Quand on regarde les paroles et la poésie lyrique, la chanson est ridiculement simple, peu élaborée et si évidente. La magie se terre dans ce que disent les paroles. Chaque ligne porte quelque chose qu'un livre sur n'importe quelle étagère porte déjà. C'est probablement l'une des chansons les plus profondes et des plus fondamentales d'Eluveitie. N'entrons pas dans les détails ici... Que les voix d'Antumnos parlent d'elles-même.

    In beauty pristine
    D'une beauté parfaite
    The nexus is concealed
    Le lien est caché
    In the blackbirds ornate songs
    Dans les chansons ornées des merles
    Lo, it is revealed
    Ainsi, c'est révélé
    Clandestine in the oaks
    Clandestin parmi les chênes
    Majestic crown
    Couronne majestueuse
    By an ordinary act
    D'un acte ordinaire
    Of kindness it is known
    Sa bonté est réputée

     

    In the burden of distress
    Dans le poids de la détresse
    There is an urging call
    Il y a un appel pressant
    In the unexpected chance
    Dans la chance inattendue
    A beckon from Lugus' hall
    Il y a un signe venant du hall de Lugus
    In the bliss of true love
    Dans la béatitude du véritable amour
    There is foreboding
    Il y a un pressentiment
    And in suffering
    et dans la souffrance
    Oneiric revealing
    une révélation onirique

    The endless knot
    Le noeu éternel
    At twilight's call
    à l'appel du crépuscule
    Pervading the vastness of being
    pénétrant dans l'immensité de l'être

    The fingerprints of Antumnos
    Les empreintes d'Antumnos*
    Are everywhere around us
    sont partout autour de nous
    The sun of the night is shining so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité
    On all we could see
    Sur tout ce que nous pouvons voir
    The umbilical cord
    Le cordon ombilical
    Hark, it reaches down into the dark
    Ecoutez, il descend dans les ténèbres
    The sun of the night is blazing so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité

    The fire primal born from Antumnos
    Le feu primaire né d'Antumnos
    Perpetually burning in the omphalos
    brûle éternellement dans l'omphalos
    Was made flesh and dwelt among us
    il est fait de chair et réside parmi nous
    Full of truth and grace
    Plein de vérité et de grâce

    The book lies open
    Le livre reste ouvert
    The gateways are calling
    Les portails convoquent
    The echoes ring out
    Les échos retentissent
    The words are heard
    Les mots sont entendus

    The fingerprints of Antumnos
    Les empreintes d'Antumnos*
    Are everywhere around us
    sont partout autour de nous
    The sun of the night is shining so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité
    On all we could see
    Sur tout ce que nous pouvons voir
    The umbilical cord
    Le cordon ombilical
    Hark, it reaches down into the dark
    Ecoutez, il descend dans les ténèbres
    The sun of the night is blazing so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité

    Aidus esti-io gnata uer axsin bitous
    Le feu né de l'omphalos
    Uertassit in uextlon
    est devenu le mot

    The fingerprints of Antumnos
    Les empreintes d'Antumnos*
    Are everywhere around us
    sont partout autour de nous
    The sun of the night is shining so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité
    On all we could see
    Sur tout ce que nous pouvons voir
    The umbilical cord
    Le cordon ombilical
    Hark, it reaches down into the dark
    Ecoutez, il descend dans les ténèbres
    The sun of the night is blazing so bright
    Le soleil de la nuit brille avec une telle intensité
    _________
    *Antumnos est l'autre monde, le royaume des morts pour les celtes.

     

    The Raven Hill

    Comme "Lugdunon" de notre album "Everything Remains...", "The Raven Hill" traite d'un récit étiologique : 
    La légende de la fondation de la ville gauloise de Lugdunon (aujourd'hui Lyon en France) qui est aussi liée au mythe de Sesroneos et Tauriscus (on en parlera plus tard ici).
    Dans un sens, la légende de Lugdunon a aussi le rôle de métaphore (NB : Elle raconte aussi une chasse, ou plutôt une fuite) et reflète aussi l'idée de renaissance. Les personnages allégoriques de Momaros et Atepomaros ont surmonté leur détresse, ils ont échappé à la persécution et à l'oppression, guidés par la providence divine."Lugdunon" n'est pas seulement leur nouveau départ, mais il est aussi un monument, un mémorial !
    En toute convivialité avec la légende, le refrain de cette chanson est inspiré de l'irlandais traditionnel "Ōrō, sé do bheatha, Bhaile" ("Oh-Ro, bienvenu chez toi !"). Il s'agit d'une ancienne chanson révolutionnaire ou d'un ancien chant de clan patriotique qui a été enregistré pour la première fois dans l'histoire en 1855.

     

    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !

    Foretold, the three blest fires
    Ils étaient annoncés, les trois feux sacrés
    Burning in the darkness
    brûlant dans les ténèbres
    Forebode, the arrival
    Elle était prédite, l'arrivée
    Of the ones in distress
    de ceux dans la détresse
    Ailing yet proud
    Malheureux mais fiers
    The children of Antumnos
    les enfants d'Antumnos
    Foregone, the raving flight
    Renoncé, l'envol du corbeau
    Of the black harbingers
    des présages noirs

    From the north they came once been in chains
    Ils sont arrivés du Nord, jadis enchaînés
    They have cast off their crushing yoke
    Ils ont jeté leur joug écrasant
    And they will be a beacon of light
    Et ils seront un phare rayonnant
    To the glory of the ancient one
    pour la gloire de l'ancien

    Here on the raven hill
    Là sur la colline aux corbeaux
    The monument was built
    Le monument fut construit
    None shall ever forget
    Personne ne devra l'oublier
    And the sacrifice no one shall regret
    Et le sacrifice, personne ne doit le regretter

    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !

    Foretold, the arrival
    Prédite, l'arrivée
    Of Lugus' kingly ravens
    des corbeaux royaux de Lugus
    Foregone
    Prédéterminé
    The unleashing of the awen
    Le déchaînement de l'Awen*
    Shining now, but forlorn once
    qui brille ainsi, mais qui fut désespéré
    Is the noble daughter of the sun
    C'est la noble fille du soleil
    For all eyes to see behold
    Pour tous ces yeux qu'on peut voir
    'Tis ogmios' august legacy
    "Ogmios" l'héritage d'Août

    None shall ever forget
    Personne n'oubliera jamais
    And the sacrifice no one shall regret
    Et le sacrifice, personne ne le regrettera

    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !

    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !

    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Ōrō, suavelos atrebin
    Oh-Ro, bienvenu chez toi !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    Nū samos toaget
    Désormais, l'été approche !
    _____
    *Awen : il s'agit d'un mot gallois et breton qui signifie l'inspiration divine du barde dans dans la tradition poétique galloise (sources : Wikipédia)

     

    Ambiramus

    "Ambiramus" ("Voyage") est l'ancienne forme celtique du mot en irlandais ancien "Imram". Dans l'Irlande médiévale, sont apparus les "Immrama" ("Les récits du voyage") : Ces récits racontent le voyage en mer d'un héros qui se dirige vers l'autre monde, et même si les Immrama furent surtout rédigés durant l'ère chrétienne, ils ont toutefois préservés beaucoup de nombreux éléments de la mythologie celtique. En ce qui concerne les rôles typiques souvent héroïques des protagonistes : Beaucoup ont déjà embarqué pour le voyage vers l'autre monde, nombreux d'entre eux n'en sont jamais revenus - ils sont restés dans l'autre monde, certains en sont revenus, mais ont complètement été changé, et sont devenus des personnes transformées.
    Le récit de la mythologie celtique parle de l'autre monde avec plus de détails, ou plutôt, il nous donne la chance d'en apprendre plus à propos du monde des morts celtique, depuis qu'il nous a donné des témoignages littéraires. Nous apprenons ainsi qu'il y a de nombreux endroits dans l'autre monde. "Tiros Iovincon" ("Terre de la Jeunesse", "Tir Na Nog" en gaélique) et "Magos Meldias" ("Plaine du Délice", "Mag Mell" en gaélique) sont ces endroits.

     

    Somewhere afar
    Quelque part au loin
    A cry rang out
    Un cri retentit
    Wondrous words echoing
    De merveilleux mots font écho
    In my restless heart
    dans mon coeur agité

    A call I heard
    Un appel que j'ai entendu
    In three different tongues
    en trois langues différentes
    Of such awing majesty
    d'une telle majesté
    Soft and silently
    douce et silencieuse
    Whispering my name
    Il murmure mon nom
    I could not oppose
    Je ne peux pas m'y opposer

    And so I set out into the unknown
    Et ainsi je suis parti dans l'inconnu
    I spread my arms to fall...
    J'écarte mes bras pour tomber...

    Ambiramus
    Voyage
    Cicinxiet mon textā
    Mon voyage continuera !
    Cover me in your darkest shelter
    Recouvre-moi dans ton abri le plus sombre
    Ad magos meldíās
    Vers Magos Meldias
    Ambiteixtū ad tīros íovincon
    Je suis parti pour Tiros Iovincon

    I have lost control
    J'ai perdu le contrôle
    And drift afar
    Et j'ai dérivé loin
    Into a darkness arcane
    dans un arcane ténébreuse
    All that I've known
    Tout ce que j'ai su
    Blurred into a pale
    se trouble dans un pâle
    And distant memory
    et distant souvenir

    And so I set out into the unknown
    Et ainsi je suis parti dans l'inconnu
    I spread my arms to fall...
    J'écarte mes bras pour tomber...

    Ambiramus
    Voyage
    Cicinxiet mon textā
    Mon voyage continuera !
    Cover me in your darkest shelter
    Recouvre-moi dans ton abri le plus sombre
    Ad magos meldíās
    Vers Magos Meldias
    Ambiteixtū ad tīros íovincon
    Je suis parti pour Tiros Iovincon

    I spread my arms to fall...
    J'écarte mes bras pour tomber...

    Ambiramus
    Voyage
    Cicinxiet mon textā
    Mon voyage continuera !
    Cover me in your darkest shelter
    Recouvre-moi dans ton abri le plus sombre
    Ad magos meldíās
    Vers Magos Meldias
    Ambiteixtū ad tīros íovincon
    Je suis parti pour Tiros Iovincon

    Ambiramus
    Voyage
    Cicinxiet mon textā
    Mon voyage continuera !
    Cover me in your darkest shelter
    Recouvre-moi dans ton abri le plus sombre
    Ad magos meldíās
    Vers Magos Meldias
    Ambiteixtū ad tīros íovincon
    Je suis parti pour Tiros Iovincon

     

    Mine is the Fury

    C'est plutôt un morceau drastique et colérique. Il est basé sur une vieille croyance celtique, l'eschatologie celtique (la théorie de "l'Apocalypse"). Selon l'enseignement des druides, la terre se "nettoiera" et se renouvellera par l'eau et le feu en intervalles récurrents. Ainsi, selon ce qu'ils avaient compris, il n'y aura pas de "fin du monde" mais plutôt un récurrent "nouveau commencement".
    Le morceau contemple cet aspect et observe les événements de l'oblitération et de l'effacement - aussi tragiques et drastiques qu'ils soient - et de quelque chose de bien, de divinement ordonné et de magnifique : de ce fait, tout cela concerne un nouveau commencement.
    Ainsi, "Mine is the Fury" décrit ces événements dans ses textes. Le refrain est écrit comme une "prière", une invitation aux eaux et aux feux. Le milieu du morceau change de perspective et donne une voix aux "dieux" (écrit à la première personne, du point de vue de ces dieux).

    With insatiable hunger the godsent avengers
    D'une colère insatiable, les élus vengeurs
    They feed on the volatile and evanescent
    se sont nourrit du volatile et furent évanescents
    Raving across the face of the Earth
    Ils font rage à la surface de la Terre
    Cheering the gods in untamed frenzy
    et acclament les dieux dans une sauvage frénésie

    Feel the bite of the flames, cathartic firestorm
    Ressentez la morsure des flammes, la flamboyante tempête cathartique
    The seas of flames dance in ecstasy
    Les mers de flammes dansent d'extase
    See the billows smother cleansing away
    Regardez ces flots accomplir le nettoyage
    Pruning of all filth
    Inondant toute la saleté

    Voracious blaze
    Flammes voraces
    Engulf and erase
    Elles engloutissent et effacent
    In one colossal feast
    C'est un festin colossal

    O deep blue flood
    O profond flot bleu
    Roar your symphonia
    Hurle ta symphonie
    Until there's nothing left
    Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien

    Like a relentless wolverine the ravenous unleashed
    Comme un carcajou implacable, le vorace est déchaîné
    The blood-red swarm is devouring
    L'essaim rouge-sang dévore
    Inferno divine
    L'enfer divin
    Revelling in sanctity
    se révèle dans la sainteté

    Voracious blaze
    Flammes voraces
    Engulf and erase
    Elles engloutissent et effacent
    In one colossal feast
    C'est un festin colossal

    O deep blue flood
    Ô profond flot bleu
    Roar your symphonia
    Hurle ta symphonie
    Until there's nothing left
    Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien

    Mine is the fury
    C'est ma fureur
    In my hands is justice
    La justice est entre mes mains
    I bring atonement
    J'apporte l'expiation
    And herald a new dawn
    et une nouvelle aube
    I ring the knell
    Je sonne le glas
    I bring to life
    J'apporte la vie
    I am the healing
    Je suis le guérisseur
    I am the erasing
    Je suis l'effaceur

    I am the beginning
    Je suis le commencement
    I am the end
    Je suis la fin

    The end
    La fin

    With insatiable hunger the godsent avengers
    D'une colère insatiable, les élus vengeurs
    They feed on the volatile and evanescent
    se sont nourrit du volatile et furent évanescents
    Raving across the face of the Earth
    Ils font rage à la surface de la Terre
    Cheering the gods in untamed frenzy
    et acclament les dieux dans une sauvage frénésie

    Feel the weight of the waves, the cleansing storm surge
    Ressentez le poids des vagues, la tempête purificatrice se déferle
    The invincible shall pacify
    L'invincible se doit de pacifier
    The wheel shall turn as it is foretold
    Le roue doit tourner comme annoncé
    Exult and rejoice
    Exultez-vous et réjouissez-vous

    Voracious blaze
    Flammes voraces
    Engulf and erase
    Elles engloutissent et effacent
    In one colossal feast
    C'est un festin colossal

    O deep blue flood
    Ô profond flot bleu
    Roar your symphonia
    Hurle ta symphonie
    Until there's nothing left
    Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien

     

    The Slumber

    "The Slumber" est la première partie d'un cycle de deux chansons. "Whorship" étant la deuxième partie. Ces deux morceaux sont basés sur des fragments mythiques des légendes sur Sesroneos et Tauriscus que nous pouvons retrouver dans d'anciens témoignages littéraires. 
    Sesroneos apparaît dans plusieurs contes étiologiques gaulois. Toutefois, aujourd'hui encore nous n'en savons pas beaucoup sur Sesroneos et Tauriscus. Nous ne savons pas quand ces légendes furent écrites. Nous ne connaissons pas vraiment leurs incidences et nous ne savons même pas si ces deux personnages ont vraiment existé ou s'il s'agit d'individus allégoriques. Pourtant, ces fragments de la légende de Sesroneos demeurent toujours aussi fort pour raviver encore aujourd'hui certaines questions au sujet de la nature humaine ! Leur signification parénétique reste invaincue aujourd'hui encore !

    Voici ce que dit la légende fragmentée, il y a longtemps les "terres de l'Ouest" furent sous l'emprise d'un sinistre géant nommé Sesroneos avec à ses côtés un gigantesque taureau colérique nommé Tauriscus. Ensemble, ils ont régné sur ces terres et sur leur peuple avec une impitoyable poignée de fer et en menant une terrible dictature. La population s'est simplement résignée sous leur joug. Puis un jour, le dieu Ogmios est descendu d'Antumnos et a vaincu Sesroneos et Tauriscus afin de libérer le "peuple de l'Ouest'' qui devint ainsi libre et fort, c'est ainsi que naquirent les celtes.
    Le twist de cette histoire est : ce n'est pas vraiment Ogmios qui a vaincu les dictateurs, mais les celtes opprimés eux-mêmes. Ils se sont révoltés uniquement parce que Ogmios est venu et leur a dit de le faire. Ils avaient simplement besoin d'un leader pour y parvenir. Ils étaient dans ce genre de sommeil dans lequel ils avaient baissé les bras et suivaient leurs oppresseurs, telles des moutons suivant leurs assassins. Après tout, ce qu'Ogmios leur a donné (et c'est aussi le plus précieux cadeau qu'il aurait pu leur donner) c'est la conscience de leur propre force ! Lorsqu'Ogmios est venu, les celtes (ou plutôt, "le peuple de l'Ouest'') se sont réveillés. Ce fut une renaissance, une nouvelle vie !

     

    Il convient de noter ici qu'Ogmios - en dépit du fait qu'il fut souvent assimilé à Hercule chez les Grecs - est tout sauf le guerrier déchiré comme le veut son iconographie, il en est même l'opposé ! Il fut dépeint comme un vieil homme hagard, maigre et chauve ! Bien qu'il soit toujours armé (d'un carquois de flèches et d'un arc). Ce dont il s'agit nous est révélé par les écrits de Lukian de Samosata (un auteur grec et rhétoricien du deuxième siècle après JC), par exemple, selon ce qu'il prétend, il a appris la signification d'Ogmios dans une école de druides : Ogmios représente l'esprit, la sagesse, l'éloquence et l'intelligence aiguisée !

    "The Slumber" est écrit à partir du point de vue du peuple et décrit sa vie "pré-Ogmios" comme terne, malade et appauvrie et le dieu considère leur stupéfaction, leur manque de volonté, leur aptitude à l'abandon.

    Step by step
    Pas à pas
    We trudge on
    Nous marchons péniblement
    On this scarlet road
    Sur cette route écarlate
    Adrift and immured
    à la dérive et emmurés
    Keen and uncured
    à vif et malades
    Grimly walking the will of the one
    Marchant sinistrement à la volonté du seigneur

    One foot in front of the other one
    Un pas face à l'autre
    On this steep road paved with our blood
    Sur cette route abrupte pavée de notre sang
    Step by step we march a long walk
    Pas à pas, nous marchons longuement
    And breath by breath we just plough on
    Et, souffle après souffle, on s'enfonce

    And I long to wake
    Et j'ai envie de marcher
    Come up for air
    Venir prendre l'air

    But we stagger in slumber
    Mais nous titubons dans le sommeil
    Sleepwalking and lost
    dormant, marchant, et perdu
    The long march we wander
    Nous errons longuement
    Dreaming of the promised land
    Rêvant de la terre promise
    And mocked by the death knell at hand
    et moqués par la mort à portée de main

    One truth after the other one
    Une vérité après l'autre
    Given and served we swallow down
    On avale ce qu'on nous donne et sert
    Day by day we drink the blood of our sons
    Jour après jour nous buvons le sang de nos fils
    So they will walk this road again
    Ainsi, ils fouleront encore cette route

    But we stagger in slumber
    Mais nous titubons dans le sommeil
    Sleepwalking and lost
    dormant, marchant, et perdu
    The long march we wander
    Nous errons longuement
    Dreaming of the promised land
    Rêvant de la terre promise
    And mocked by the death knell at hand
    et moqués par la mort à portée de main

    Whitedreaming
    On rêve
    One, two! One, two! Forlorn, march!
    Un, deux ! Un, deux ! Désespérés, on marche !
    Linewalking
    On marche en ligne

    Lift your eyes
    Levez vos yeux
    I can see the light
    Je peux voir la lumière
    March on, march on
    En marche, en marche
    Lift your eyes
    Levez vos yeux
    You can see it too
    Vous pouvez la voir aussi
    March on voidwards
    Marchons sur le Néant

    Lift your eyes
    Levez vos yeux
    I can see the light
    Je peux voir la lumière
    March on, march on
    En marche, en marche
    Lift your eyes
    Levez vos yeux
    You can see it too
    Vous pouvez la voir aussi
    March on voidwards
    Marchons sur le Néant

    And I long to wake
    Et j'ai envie de marcher
    Come up for air
    Venir prendre l'air

    But we stagger in slumber
    Mais nous titubons dans le sommeil
    Sleepwalking and lost
    dormant, marchant, et perdu
    The long march we wander
    Nous errons longuement
    Dreaming of the promised land
    Rêvant de la terre promise
    But we stagger in slumber
    Mais nous titubons dans le sommeil
    Sleepwalking and lost
    dormant, marchant, et perdu
    The long march we wander
    Nous errons longuement
    Dreaming of the promised land
    Rêvant de la terre promise
    And mocked by the death knell at hand
    et moqués par la mort à portée de main

     

    Worship

    "Worship" est écrit du point de vue de Sesroneos et démasque son visage dans toute son hideur et expose la totale absurdité de ses intentions. Elles deviennent plus absurdes lorsqu'on se souvient de l'attitude du "peuple de l'Ouest", qui finit par démissionner et baisser la tête (cela ressemble à l'habituel "Viens, ça ne peut pas être pire" que l'on connait tous).

    Le morceau commence avec une longue intro assez cinématique. Le texte d'intro est vraiment basé sur l'Apocalypse" (Le livre de la révélation, dernier chapitre du Nouveau Testament) dans lequel l'apôtre John écrit sa vision de la fin du monde, la venue de l'antéchrist et cetera, mais principalement en ce qui concerne la formulation, alors que le contenu est, bien sûr, adapté à la légende celtique de Sesroneos.
    Ce sont probablement les derniers mots de Sesroneos dans cette chanson qui vont directement au coeur de la grande image sanglante ici : "Je dois lever ma tête vers vous et vous apporter la paix". Pourtant la "paix" semble être égale à la stupéfaction, la platitude, la distraction et l'absence de réflexion, donc à un inconditionnel abandon.

    La chanson contient de courts passages en gaulois - des chants de vénérations aux louanges de Sesroneos.
    "RĪGEI SESRONEŪI!" signifie simplement "Gloire au Roi Sesroneos". Bien entendu, le mythe de Sesroneos est d'origine celtique, mais dans la littérature ancienne il apparaît comme un récit étiologique, racontant comment les tribus gauloises ou les celtes en général sont arrivés. Donc en théorie, cela signifie que le peuple soumis par Sesroneos n'était pas vraiment celte à ce moment-là. Nous avons rencontré quelques problèmes avec la linguiste de ces paroles, ainsi, cette partie de la chanson n'est pas rédigée en gaulois mais en proto-celtique : "RĪGEI SESRONEŪI !"

    And I saw a beast ascending up of the sea of the West
    Et j'ai vu une bête surgir de la mer de l'Ouest
    And the beast whom I saw, was like a colossus
    Et la bête que j'ai vu, semblait être un colosse
    Having a crown with ten teeth, and on the ten teeth the names of blasphemy
    Elle portait une couronne de dis dents, et sur ces dix dents étaient inscrits des noms du blasphème
    And from his mouth ran the blood of men
    Et de sa bouche pleuvait le sang des hommes
    And a mouth speaking great things and blasphemies and power was given to it
    Et cette bouche parlait de grandes choses, de blasphèmes et de la puissance qui lui avait été confiée
    And all men, worshiped it that dwell in earth
    Et tous les hommes ont vénéré celui qui dormait dans la terre
    Whose ears be not tethered to the divine tongue
    leurs oreilles ne furent pas attachées à la langue divine
    If any man can hear, hear he
    Désormais, si chaque homme peut entendre, il entend
    And I saw another beast ascending up from the abyss
    Et j'ai vu une autre bête surgir des abysses
    Alike a Taurus, and it had two horns made of gold
    Telle un Taureau, elle avait deux cornes faites d'or
    And it spake blasphemies and did all the power of the former beast in his sight
    Et elle a prononcé des blasphèmes et a déversé toute la même puissance de l'autre bête
    And it made the earth and all men dwelling in it
    Et cela a formé la terre et tous les hommes y habitent
    To worship the first beast
    afin de vénérer la première bête

    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !
    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !

    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !
    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !

    O, come, ye little children
    O, venez, petits enfants
    O, come, you one and all
    O, venez, toi et les autres
    To the mangle come
    L'essoreuse approche
    In my bloodstained realm
    Venez dans mon royaume sanglant

    Sing glory to me on my throne above you all
    Chantez ma gloire, je suis sur mon trône qui vous domine
    Give thanks for nemesis to your golden calf
    Remerciez votre veau d'or pour la Némésis

    Like sheep to the slaughter
    Tel au mouton au loup
    Like moths to flames
    Telles des phalènes aux flammes

    And on your knees
    Et à genoux
    You shall remain
    Vous devrez avancer
    And you shall praise
    Et vous devrez prier
    And fear my name
    Et craindre mon nom

    O, come, ye little children
    O, venez, petits enfants
    O, come, you one and all
    O, venez, toi et les autres
    Come here by me
    Venez ici, suivez-moi
    'Tis your vocation call
    Votre vocation est mon appel

    Sing glory to your noble saviour and lord
    Chantez la gloire à votre noble sauveur et seigneur
    Unshackle the fetters of Ogmios' ploy
    Détruisez les entraves du stratagème d'Ogmios

    Like sheep to the slaughter
    Tel au mouton au loup
    Like moths to flames
    Telles des phalènes aux flammes

    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !
    RĪGEI SESRONEŪI! RĪGEI SESRONEŪI!
    Gloire au Roi Sesroneos ! Gloire au Roi Sesroneos !

    And on your knees (on your knees)
    Et à genoux (à genoux)
    You shall remain (shall remain)
    Vous devrez avancer (devrez avancer)
    And you shall praise (shall praise)
    Et vous devrez prier (devrez prier)
    And fear my name
    Et craindre mon nom

    And on your knees (on your knees)
    Et à genoux (à genoux)
    You shall remain (shall remain)
    Vous devrez avancer (devrez avancer)
    And you shall praise (shall praise)
    Et vous devrez prier (devrez prier)
    And fear my name
    Et craindre mon nom

    I shall lift my face upon thee and give you peace
    Je lèverai ma tête sur vous et vous apporterai la paix
    I shall lift my face upon thee
    Je lèverai ma tête sur vous
    I shall lift my face upon thee and give you peace
    Je lèverai ma tête sur vous et vous apporterai la paix
    I shall lift my face upon thee
    Je lèverai ma tête sur vous

    And I saw another beast ascending up from the abyss
    Et j'ai vu une autre bête surgir des abysses
    And it made the earth and all men...
    Et elle a façonné la terre et les hommes...

     

    Trinoxtion

    Dans le calendrier celtique, l'année commence avec les trois nuits du festin de Samonios (Trinoxtion). C'est lors de cet événement marquant que la vie renaît. En honneur à ces festivités, nous avons paré ce morceau de magnifiques vers gaulois qui ont marqué l'intro de notre album "Slania".

    Papon in tavile
    Tout est plongé dans le silence
    Ðera ovgra lovchint in nemisi
    Des étoiles gelées scintillent dans le ciel
    Trinoxtion samoni sindiv
    Les trois nuits de Samonios sont là

     

    Threefold Death

    La dénommée "Triple Mort" apparaît quelque fois dans la mythologie celtique. Aujourd'hui, nous ne savons pas vraiment à quoi fait référence ce concept. Pourtant, cela fait débat depuis très longtemps et les chercheurs sont nombreux sur ce sujet. Il semble toutefois évident que cela évoque une sorte de "puissante" mort éminente - presque comme s'il s'agissait de la poursuite d'une annihilation non mitigée et holistique. 
    La chanson traite du concept de la Triple Mort. Elle contemple la question au sujet de sa signification qui est peut-être émotionnelle et aboutie à une grave finalité.

    Will you remember me
    Te souviendras-tu de moi ?
    Still know my name
    Connais-tu toujours mon nom ?
    When I'm set free?
    Et quand je serai libre ?

    Is this the way it ends now?
    Est-ce comme cela que cela doit se terminer ?
    The last thing to see is
    La dernière chose que je vois est
    The bottom of a fucking cask?
    le fond d'un putain de fût, vraiment ?

     

    Feeding the crows
    Nourrir les corbeaux
    Dangling and putrid
    De ce pendu putride
    In the presence of my own hollowness
    En la présence de ma propre cavité
    Kindling the flames
    Allumer les flammes
    Scorching and charred
    Brûlante et carbonisée
    The incarnation of my vainness
    L'incarnation de ma vanité

    What once was believed to be glory
    Ce que l'on croyait être jadis la gloire
    Paled into a scorn, left to derision
    s'est blanchi dans un mépris, laissé à la dérision

    Time stood still as I bode the cold iron
    Le temps s'est arrêté alors que j'augure le fer froid
    And the tendonds coiled around my neck
    et les tendons enroulés autour de mon cou
    The carnyx shrill and a world once known
    Le perçant carnyx et le monde d'antan
    Slowly sank in numbing red
    coulent lentement dans un rouge engourdissant

    Will you remember me
    Te souviendras-tu de moi ?
    Still know my name
    Connais-tu toujours mon nom ?
    When I'm set free?
    Et quand je serai libre ?

    Is this the way it ends now?
    Est-ce comme cela que cela doit se terminer ?
    Sense wrest from me
    Les sens me sont arrachés
    And dignity stripped off it's meaning
    Et la dignité s'est dépouillée de sa signification
    A plenary sacrifice
    Un sacrifice absolu

    The carnyx shrill and a world once known
    Le perçant carnyx et le monde d'antan
    Slowly sank in numbing red
    coulent lentement dans un rouge engourdissant
    The carnyx roared twice and once more
    Le carnyx a hurlé deux fois et une fois de plus
    Afore pervasively
    Toujours en premier
    The raven's call rang out
    L'appel des corbeaux a sonné

    Will you remember me
    Te souviendras-tu de moi ?
    Still know my name
    Connais-tu toujours mon nom ?
    When I'm set free?
    Et quand je serai libre ?
    Will you still bide awhile
    Veux-tu encore attendre un moment
    At the great rock
    Au grand rocher
    In the evening light?
    à la lumière du soir ?

    Will you remember me
    Te souviendras-tu de moi ?
    Still know my name
    Connais-tu toujours mon nom ?
    When I'm set free?
    Et quand je serai libre ?
    Will you still bide awhile
    Veux-tu encore attendre un moment
    At the great rock
    Au grand rocher
    In the evening light?
    à la lumière du soir ?

    Will you remember me
    Te souviendras-tu de moi ?
    Still know my name
    Connais-tu toujours mon nom ?
    When I'm set free?
    Et quand je serai libre ?
    Will you still bide awhile
    Veux-tu encore attendre un moment
    At the great rock
    Au grand rocher
    In the evening light?
    à la lumière du soir ?

     

    Breathe

    En automne 2017, il nous est arrivé de rencontrer un scénariste extrêmement doué et de devenir en quelque sorte amis. Nous avons pris connaissance de ses projets et avons été étonnés. Ils tombaient exactement dans le concept de notre album.
    Voici l'histoire, "Breathe" est basé sur un film qui a été terminé et publié. Son concept (on parle ici du film et de notre chanson) est assez complexe et l'expliquer en détail pourrait dépasser l'espace que propose le livret d'un CD. Globalement, le film est une interprétation du "roi de Goethe". 
    Il aborde la relation souvent difficile entre notre monde moderne et l'autre monde celtique, et raconte l'histoire d'un voyage de l'autre-monde (et du retour au foyer).
    "Breathe" est écrit du point de vue du personnage principal du film - une jeune fille clairvoyante. 
    A la fin du morceau, il y a un traditionnel "choeur de montagne" des régions alpines où se déroule l'histoire. Ce choeur est composé à l'origine par Giuseppe de Marzi et est aujourd'hui renommé et conservé dans la région précitée au pied des collines au sud des montagnes du Tyrol.

     

    Blind and beset
    Aveugle et assiégé
    They lurch towards pale void
    Ils se dirigent vers le vide pâle
    A ghostly host of exiled souls
    Une foule fantomatique d'âmes exilées
    They've haunted us
    Ils ont été hanté
    For they cannot see
    Car ils ne peuvent voir
    And burned the ones
    et brûler ceux
    Who set them free
    qui les libèrent

    I've yearned for you
    J'ai appris de vous
    I've yearned for way too long
    J'ai trop longtemps rêvé

    I'm coming home
    Je reviens au foyer
    Home again
    Une fois de plus
    I'm now born again
    Je suis né de nouveau
    I lunge into you
    Je me précipite vers vous
    And I'll breathe again
    Et je respirerai de nouveau
    I'm coming home
    Je retourne au foyer

    Behold, I have fought my fight, I've run my race
    Ainsi, je me suis battu, j'ai poursuis ma route
    I will be gone, I will be reborn
    Je serai parti, je vais renaître
    Into the dark, into the rock
    Dans les ténèbres, dans la pierre
    Bright sun of the night, I'm coming home
    Apportons le soleil de la nuit, je reviens au foyer

    Home, home again
    Foyer, je reviens au foyer
    I'm now born again
    Je renais de nouveau
    I lunge into you
    Je me précipite vers vous
    And I'll breathe again
    Et je respirerai de nouveau
    I'm coming home
    Je reviens au foyer

    Forsaken!
    Abandonné !

    Everything that was became what is
    Tout ce qui est devenu est ce qu'il est
    And what withers and dies is but alike the larva in its cocoon
    Et ce qui meurt n'est que la larve dans son cocon

    I'm coming home
    Je reviens au foyer
    Home again
    encore
    I'm now born again
    Je renais de nouveau
    I lunge into you
    Je me précipite vers vous
    And I'll breathe again
    Et je respirerai de nouveau
    I'm coming home
    Je reviens au foyer
    Home again
    encore
    I'm now born again
    Je renais de nouveau
    I lunge into you
    Je me précipite vers vous
    And I'll breathe again
    Et je respirerai de nouveau

    Tigerne nemeson tigerne moníon
    Seigneur des cieux, seigneur des montagnes
    Anson carantos arevoset ver roccíā
    Un de nos amis se tenait sur le rocher
    Vediíomos cixset sī ambi bitun in esíās moníobi
    Mais s'il vous plait, laissez-le errer ici pour toujours sur cette montagne
    Sucelle ater argíī trē esíās moníūs wa
    Sucellos, père de la neige, tu recouvres tout sur cette montagne
    Ad nemesā ad antumnon
    Vers les cieux, vers Antumnos

     

    Rebirth

    Le Chaudron de la Renaissance est l'un des symboles les plus importants de la Mythologie Celtique.
    La chanson se penche sur cette image mythique à partir du point de vue de nos vies de tous les jours et la transporte dans notre réalité moderne. 
    Car une fois de plus : on ne voit pas comment cet archétype ancestral aurait pu perdre toute sa signification, son influence et sa vérité. 
    La chanson "Rebirth" décrit la mort de ce symbole : Nous mourrons tous au cours de nos vies, nous comprenons la mort comme un processus, un voyage où la mort joue le rôle de point d'ascension vers l'horizon et finit par devenir la désignation attendue de ce qu'est ce grand voyage. Comme le morceau précédent "Ambiramus" et le récit d'Immrama dont il se réfère, "Rebirth" reflète sur ce qui suivra après la mort et de son effet sur notre propre renaissance.

    Oh bright sun of the night I lift my eyes up to thee
    Oh, soleil de la nuit, je pose mon regard sur toi
    Oh ye amber golden light let the dark sweep over me
    Oh, ta lumière ambrée d'or balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, oh nidus
    Puissant chaudron, Oh, origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness when nothing is left
    C'est un néant panacéen lorsqu'il ne reste plus rien

     

    These dreadful shades
    Ces nuances horribles
    Dancing in my dwindling sight
    Je les vois danser malgré ma vue déclinante
    And crying out these hollow words
    Je hurle ces mots creux
    A straying soul in my scorching flesh
    Une âme égarée dans ma chaire écorchée
    Dying down amid this fucking blaze
    Disparaît au milieu de cette putain de flamme

    My swooning world
    Mon monde évanoui
    Infested by strident cries
    Infesté par des cris stridents
    In a worship of the void
    Dans un culte du Néant

    All vanishing in a dull and distant noise
    Tout disparaît dans un bruit sourd et lointain

    Oh bright sun of the night I lift my eyes up to thee
    Oh, soleil de la nuit, je pose mon regard sur toi
    Oh ye amber golden light let the dark sweep over me
    Oh, ta lumière ambrée d'or balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, oh nidus
    Puissant chaudron, Oh, origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness when nothing is left
    C'est un néant panacéen lorsqu'il ne reste plus rien

    This was my rebirth
    Ce fut ma renaissance

    As one with pain and with distress
    Une mort de souffrance et de détresse
    Sweet surrender in serenity
    Doux abandon à la sérénité
    Will I remember this womb at all?
    Est-ce que je me souviendrais de cette matrice ?
    Will I ever know?
    La connaîtrais-je un jour ?

    Oh bright sun of the night I lift my eyes up to thee
    Oh, soleil de la nuit, je pose mon regard sur toi
    Oh ye amber golden light let the dark sweep over me
    Oh, ta lumière ambrée d'or balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, oh nidus
    Puissant chaudron, Oh, origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness when nothing is left
    C'est un néant panacéen lorsqu'il ne reste plus rien

    I am not here
    Je ne suis pas là
    I do not last
    Je ne suis pas le dernier
    I am the grain in the earth
    Je suis la graine dans la terre
    I am the wave in the deep
    Je suis la vague dans les profondeurs
    I am the softly whispered word
    Je suis le mot murmuré
    In the murmuring autumn breeze
    Je suis le souffle d'automne

    In front of Antumnos' gate
    Face aux portes d'Antumnos
    I beheld the mirror in the lake
    J'ai vu le miroir dans le lac
    Recognize I did not
    Je ne me suis pas reconnu
    Nor did I comprehend
    Ni compris

    Oh bright sun of the night I lift my eyes up to thee
    Oh, soleil de la nuit, je pose mon regard sur toi
    Oh ye amber golden light let the dark sweep over me
    Oh, ta lumière ambrée d'or balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, oh nidus
    Puissant chaudron, Oh, origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness when nothing is left
    C'est un néant panacéen lorsqu'il ne reste plus rien

    This was my rebirth
    Ce fut ma renaissance

     

    Eclipse

    Cet outro de l'album n'est rien d'autre qu'une continuité émotionnelle et sincère et de ce qui complète la "Renaissance"... et de tout l'album.

    O bright sun of the night
    O puissant soleil de la nuit
    I lift my eyes up to thee
    Je pose mes yeux sur toi
    O ye amber golden light
    O, ta lumière ambrée d'or
    Let the dark sweep over me
    balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, o nidus
    Puissant chaudron, O origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness
    Il ne reste qu'un Néant panacéen
    When nothing is left
    Lorsqu'il n'y a plus rien d'autre

     

    O ye fathomless night
    O toi nuit impénétrable
    I give myself up to thee
    Je me remets à toi
    And when my time is nigh
    Et lorsque mon temps viendra
    Let the silent swallow me
    Faites que le silence m'engloutisse
    Sacred bosom, o dear grove
    Sein sacré, O cher bosquet
    I offer thee myself
    Je m'offre à toi
    And I shall rejoice when nothing is left
    Et je me réjouirai lorsqu'il ne restera plus rien

    O bright sun of the night
    O puissant soleil de la nuit
    I lift my eyes up to thee
    Je pose mes yeux sur toi
    O ye amber golden light
    O, ta lumière ambrée d'or
    Let the dark sweep over me
    balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, o nidus
    Puissant chaudron, O origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness
    Il ne reste qu'un Néant panacéen
    When nothing is left
    Lorsqu'il n'y a plus rien d'autre

    O ye fathomless night
    O toi nuit impénétrable
    I give myself up to thee
    Je me remets à toi
    And when my time is nigh
    Et lorsque mon temps viendra
    Let the silent swallow me
    Faites que le silence m'engloutisse
    Sacred bosom, o dear grove
    Sein sacré, O cher bosquet
    I offer thee myself
    Je m'offre à toi
    And I shall rejoice when nothing is left
    Et je me réjouirai lorsqu'il ne restera plus rien

    O bright sun of the night
    O puissant soleil de la nuit
    I lift my eyes up to thee
    Je pose mes yeux sur toi
    O ye amber golden light
    O, ta lumière ambrée d'or
    Let the dark sweep over me
    balaie les ténèbres sur moi
    Mighty cauldron, o nidus
    Puissant chaudron, O origine
    I surrender all to thee
    Je me remets tout à toi
    Panacean nothingness
    Il ne reste qu'un Néant panacéen
    When nothing is left
    Lorsqu'il n'y a plus rien d'autre


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :