• [Traduction] Evocation II : Pantheon - Eluveitie

     

    "Evocation II - Pantheon" est une autre profonde étude de la mythologie celtique. C'est une invitation à un voyage - l'oeuvre musicale vous prendra par la main et vous guidera dans le panthéon celtique afin que vous puissiez y apercevoir une vision de cet autre monde. Les paroles de cet album sont basées sur d'anciens témoignages littéraires des divinités et de leur significations scientifiques les plus proches, en prenant en compte les indices de leur iconographie et/ou des monuments épigraphiques et archéologiques. Nous avons essayé d'exprimer les caractères de ces divinités autant lyriquement que musicalement.
    Toutes les paroles sont rédigées en Gaulois - la langue vivante des anciens celtes du Vieux Continent. Nous avons également rédigé les textes en anciennes cursives, qui étaient généralement utilisées par de nombreux peuples gaulois.

     DVREDDV

    teixes in
    Vous pouvez vous approcher
    buet texta slana
    Puisse votre voyage être sauf
    uogabas raton
    Puissiez-vous trouver la bénédiction
    uogabas peilin uissupe
    Puissiez-vous trouver la sagesse et la connaissance
    attepisas
    Puissiez vous découvrir vous-même

     

    Epona

    Épona ou Épone (en latin Ĕpŏnă, en grec ancien Έπονα / Épona) était une déesse très populaire de la mythologie celtique gauloise dont le culte est attesté en Gaule par des sources gallo-romaines.
    Épona est associée au cheval, animal emblématique de l’aristocratie militaire gauloise, dont les expéditions ont entraîné la diffusion de son culte, et plus tardivement à la mule.
    Son culte cavalier a été accepté globalement par la civilisation romaine. Représentée par une jument et une corne d'abondance, celle-ci parfois remplacée par une corbeille de fruits, elle est la grande déesse cavalière ou déesse jument.
    (Sources : Wikipédia)

    mater mara rigani nertaca
    Grande mère, puissante reine
    uxella uindape in louci riuri
    Noble et brillante dans la lumière de Riuros*
    briga mara beretor in uaitei tuei
    Une grande puissance est née dans ton sang
    uoretes silon tuon con deruolami
    Avec une main ferme tu aides notre progéniture

    benoulati epon ueidonti marcacon
    Maîtresse des chevaux, cheffe des cavaliers
    gutus nertomaros tuos radit
    Ta voix forte parle
    in supritiia biuotutos
    Dans la beauté de la vie
    matrona uxella
    Majestueuse mère déesse
    breccata con mariii roudoblatouon
    Ornée par la magnificence des roses

    mater mater mater deiua uoretontipe
    Mère, mère, mère, déesse et accompagnatrice
    benoulati epon rigani reidonti
    Maîtresse des chevaux, reine cavalière

    delua uer arescarus marcotegeson salacon
    "Tu figures sur les murs des écuries"
    anuides touetont
    C'est l'ignorant
    dalli supritiii biuotutos
    Qui est aveugle à la beauté de la vie
    ne appisiiont caiciin
    Ils ne voient pas la vanité
    mariias gdoniiodiias
    De la splendeur humaine
    ___________
    *Riuros est le 3e mois de l'année chez les Celtes de la protohistoire, qui commence avec samonios et marqué par la fête religieuse de Samain1. Il est constitué de 30 jours. Il prend place entre les mois de dumannios et de anagantios. Il correspond approximativement au mois de janvier du calendrier grégorien. (sources : Wikipédia)

     

    Svucellos II (Sequel)

    Sucellos, latinisé en Sucellus, est une divinité de la mythologie celtique gauloise.
    Ce dieu n’est connu qu'en Gaule et tous les éléments le concernant (représentation sur une monnaie des Unelles, quelques inscriptions et des statuettes en bronze) sont d'époque gallo-romaine. Il apparaît comme âgé et barbu, vêtu à la gauloise d'une longue blouse serrée à la taille et de braies collantes, parfois avec des bottes. Outre le maillet, il est représenté avec des ustensiles alimentaires : chaudron, tonnelet, amphore vinaire. Il arrive que le maillet soit remplacé par une faucille et que le pied du dieu soit posé sur un tonnelet. Il est parfois accompagné d'un chien.
    Sucellos a été honoré par les bûcherons, les brasseurs, les tonneliers, les carriers, les constructeurs de radeau.
    Comme le Dagda, Sucellos est le dieu qui tue et qui ressuscite avec son maillet, qu’il tient dans la main gauche. Il se tient droit, le pied reposé sur un tonneau, symbole de la survie.
    Sucellos est une divinité champêtre, un dieu pastoral, protecteur des récoltes et des trouperaux. Sucellos est un dieu "dispensateur d'aliments". Il est le détenteur de la prospérité, symbolisée par cet autre attribut qu’est le chaudron, dans sa main droite. C’est un dieu de la nature nourricière, des forêts et des plantations

    Sucellos est aussi considéré comme le dieu de la bière.
    (sources : Wikipédia)

    Atir aissom rodatis bivotutos celle
    Pères des âges, donneur de la vie ! Frappe !

     

    Nantosvelta

    Nantosuelta est la déesse de la nature, de la terre, de la fertilité et du feu.

    Elle est parfois associée à Sucellos.

    tu esiio scitos areuedacospe
    Toi qui est fatigué et accablé
    ebram ti uoston
    Je te montrerai le repos.
    roratas retun
    As-tu mené ta course ?
    rocantes spetlon
    As-tu raconté ton histoire ?
    torege etic sepeso me
    Alors embarque et rejoins-moi !

     

    Tovtatis

    Dans la mythologie celtique, Teutatès est un dieu gaulois que l’on connaît par l’épopée La Pharsale de Lucain, un récit de la guerre civile qui opposa Jules César et Pompée ; il est mentionné avec Ésus et Taranis.C'est lui qui juge les morts et décide de la réincarnation qu'ils méritent ou mieux, s'ils méritent de vivre éternellement dans le territoire d'Aballon, territoire où l'on trouve des pommes comme son nom l'indique, et en toutes saisons. Dans les inscriptions, Teutatès est uniquement associé à celui de Mars : Marti Toutati.
    (sources : Wikipédia)

    sondei sistamos
    Nous nous tenons là
    toexrexti au noxti
    Nous avons surgit de la nuit
    sepomor ateras seni in cridiiobi
    Suivant nos ancêtres, nos parents
    auii in menuanbiuer oinon sistamos
    dans nos cœurs, nos descendants dans nos esprits
    in ueniia
    Nous nous tenons côte à côte
    in touta
    Dans nos familles
    in cenetlei
    Dans notre tribu
    dlixomos snis
    Dans notre nation
    ne snis dibrogiator
    Puisse nous trouvions la dignité
    enepon toutateis toaidiat uer snis
    Faites que nous ne soyons pas banni
    beramos uolugatun
    Que Toutatis lève son visage et nous illumine
    silon antumni sexetor
    Nous porterons la torche
    toutatis toexrexet etic rata buont uer
    La progéniture d'Antumnos nous suivra
    snis buont rata esous iccatis dagos
    Que Toutatis s'élève et nous bénisse
    suuispe uer snis
    Qu'Esus, le bon, le sage et panacée nous bénisse
    taranis nertacos aresnisueddet
    Que Taranis, le fort, nous guide

     

    Lvgvs

    Lug, Lugh ou Lugus est une divinité majeure de la mythologie celtique. Il apparaît en père de la création, véritable spécialiste de la communication et protecteur des arts. Sa fête était célébrée au jour de la Lugnasad, le 1er août et parfois les jours suivants. Il est aussi présent sous des formes variées et complexes dans la mythologie celtique des îles britanniques.
    Issu du couple indo-européen des Dioscures, les Jumeaux divins, une des plus anciennes figures du panthéon indo-européen, Lug Samildanach « aux multiples arts », par son intervention restaure l'ordre et le droit lorsque les autres dieux sont tombés dans l'oppression.
    (sources : Wikipédia)

    ambinata in siraxta
    Faisons signe de clarté
    cailon areuedons in nemesi
    Le signe guide dans le ciel
    satiion branon tosagiiet uo moudas
    Une nuée de corbeaux se profile sous les nuages

    samali gaison exetontin
    Telle une lance volante
    rete pos uoretun mapon celti
    Allons à la rescousse des enfants de Celtos
    con lami nertaci cerdacipe
    Avec ta forte et habile main

    loux in aredubu, uregetiio tunceton
    Lumière dans les ténèbres, tu forges la destinée
    cauaros uer agromagos etic bardos
    Guerrier sur le champs de batailles et harpiste
    uer tenetin
    En notre coeur
    aidus laxscit in menuanbi
    Le feu ardent illumine la vision dans la pensée
    suuidon
    du sage !
    druuis suuidbo etic lama cerdon papon
    Druide de notre sagesse et artisan de toutes nos compétences !

    exete 'os brane exete 'os
    Envole-toi, corneille, envole-toi
    etic laxsci 'os aidu laxsci 'os
    Brûle, feu, brûle
    etic toage gariion toage
    Lève-toi, mot, lève-toi
    etic uregepe tunceton
    et oeuvre à la destinée !

    tigerne trienepace
    Seigneur aux trois visages
    Lugu romeda silon
    Lugoves, tu surprends les enfants
    antumni
    de l'autre monde

     

    Grannos

    Grannos (latinisé en Grannus) est, dans la mythologie celtique gauloise, un dieu solaire comparable à Belenos, dont il n’est peut-être qu’un surnom ou une représentation.
    À l’instar de Borvo, c’est un dieu guérisseur, il est considéré comme une équivalence du dieu grec Apollon, à l’époque gallo-romaine. 
    (sources : Wikipédia)

     

    Cernvnnos

    Cernunnos est un dieu gaulois. Aucun texte se rapportant à lui n'a été conservé. Les chercheurs en sont réduits à des conjectures fondées sur l'interprétation de l'onomastique et de l'iconographie pour comprendre son rôle dans la religion gauloise puis gallo-romaine. Figure majeure du panthéon celtique, Cernunnos incarnerait le cycle biologique de la nature, reflétant simultanément la vie et la mort, la germination et le dépérissement, à l'image du cerf, l'animal qui le symbolise, lequel perd ses bois en hiver pour les recouvrer au printemps. Fréquemment associé à la Déesse-mère, une autre figure majeure du panthéon celtique, il représenterait par ailleurs la puissance masculine et la fécondité.

    ponc sounatis samonii, tigernos
    Lorsque tombe le sommeil de Samonios,
    nertacos
    Puissant souverain
    disounat toexregetpe in sedesi
    il nous réveillera dans la sérénité
    gariiet anatia biuotutos
    il appellera les esprits de la vie
    tosagiiet tenetin
    il surgira gaiement du feu
    comarcit belenon
    il saluera Belenos

    toaidiat enepon esio uer te
    Qu'il fasse en sorte que son visage nous illumine
    blatu bolgape
    Le bourgeon et la fleur !

     

    Catvrix

    Il s'agit d'une divinité celtique assimilée à Mars, le Dieu de la Guerre dans la Rome Antique. Des inscriptions évoquant cette divinités ont été découverte en territoire Helvète, et principalement dans celui des Tigurins. Son nom signifie "Roi du combat". Toutefois, les découvertes archéologiques actuelles ne confirment pas que cette divinité ait un lien directe et originel envers le peuple celtique alpin des Caturiges.
    (sources : http://www.arbre-celtique.com/encyclopedie/caturix-3496.htm)

    retomos trei clounis
    Nous nous précipitons au travers des prairies.
    selgamos trei nanta
    Nous traquons le long des vallées.
    uaitos beruat in ueitibi
    Notre sang boue dans nos veines.
    sterca are toutin atriiinpe
    Notre amour pour notre clan et notre foyer,
    Iaxscit in cridiiobi
    Brûle dans nos coeurs.

    immos nertaci
    Nous sommes forts
    immos exobni
    Nous sommes braves
    immos riii 
    Nous sommbres libres
    immos segi
    Nous sommes intrépides

    caturix addu
    Caturix à nos pieds !
    caturix uxu
    Caturix à nos têtes !
    caturix ambi snis
    Caturix autour de nous !
    caturix con snus
    Caturix avec nous !
    caturix in dubnei etic au nemesi
    Caturix dans la terre et venant du ciel !

     

    Artio

    Dans la mythologie celtique, Artio est une déesse qui a été vénérée par les Helvètes. Il s'agit d'une déesse patronne des ours et pourrait donc avoir comme attribut la protection de la prospérité terrienne. 
    (sources : Arbre-celtique.com)

    robouas uer magnei
    Etes-vous de pierre ?
    noue pepoisas cridiion imon
    ou verrez-vous mon amour ?
    noue pepoisas geliiin
    ou verrez-vous un éclat ?
    supritiia tiresos sondi
    La beauté de cette terre ?

    noue pepoisas abalon
    Ou verrez-vous la pomme ?
    blatus suadiius areuoclouiuspe
    La plus douce fleur parfumée ?
    noue pepoisas clounis Nantaroriias
    Ou verrez-vous les prairies de Nantarora ?
    blatusagiiet samali sepont
    Est-ce qu'elles fleurissent comme ils le disent ?

    a boua uer magnei
    Oh, j'étais le rocher
    etic pepoisa cridiion tuon
    Et j'ai vu votre amour
    a pepoisa geliiin
    Oh, j'ai vu la luminosité
    supritiia tiresos tui
    La beauté de votre terre

    a peposia Brenoduron senon
    Oh, je vois la vieille ville de Brenoduron
    uolugatus suadiius geliiuspe
    Le plus doux et lumineux phare
    etic peposia cridiion ansron
    Et j'ai vu votre amour
    etic blatusagiiet samali sepont
    Et, comme ils le disent, elles fleurissent

     

    Aventia

    Aventia est une divinité celtique Helvètes liée à l'eau. Elle donne son nom à la région Aventicum où la déesse fut grandement vénérée.
    En savoir plus sur https://www.lacoccinelle.net/1251971-eluveitie-aventia.html#JyPt58v4HFGMFkAd.99

     

    Ogmios

    Ogmios est un dieu de la mythologie celtique gauloise que l'on retrouve dans la mythologie celtique irlandaise sous le nom d'Ogme. C'est un champion à la grande force physique représentant typique de la fonction guerrière indo-européenne. Ogma est le dieu de l'éloquence. Il terrasse ses ennemis par la parole. (sources : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ogmios )

    aremeuede pos legos sindon senon
    Renvoie-moi, à ce lieu ancestral
    aremeuede pos enistin moniias imin
    Renvoie-moi, à mon Inis Mona

    a suuides seni areuedete sentun
    O ancienne sagesse, montre-moi la voie
    a suuides seni areuedete
    O ancienne sagesse, montre-moi !

    rotesextur tigerne trei saitlon imon
    Je t'ai suivi, mon seigneur, toute ma vie
    rotesextur
    Je t'ai suivi

    romeeuercantes galin
    Tu m'as appris à combattre
    romeuercantes
    Tu m'as enseigné

    rodedas mi gaison sceitonpe
    Tu m'as donné tes armes
    rodedas snus sttrebon
    Tu m'as donné mon foyer

     

    Esvs

    Esus est une divinité de la mythologie celtique gauloise, mentionnée, avec Teutatès et Taranis, dans la Pharsale de Lurcain (1er siècle). Il serait le dieu de la force, lié au taureau (Tarvos).

    cauaros saitlon
    Combattant éternel
    iccatis tausiias
    Silencieux guérisseur
    atesladdes
    Tu vas de nouveau tomber
    etic atesladdes
    et tu achèveras à nouveau
    pos buet atebrita
    Ainsi, la résurrection se déroulera de nouveau ici
    pos ategabat rotos bitous
    Ainsi, le cycle sempiternel recommencera

     

    Antvmnos

    Antumnos est le Monde d'en Bas dans la mythologie celtique. Il désigne un lieu fabuleux où règne la félicité et où les maladies n'existent pas. Il s'agit d'un équivalent du paradis où les trépassés y vivent éternellement en paix. Les versions sur ce qu'est Antumnos varient selon la période et les cultures. (sources : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Annwvyn )

    Tarvos II (Sequel)

    Tarvos signifie "Taureau aux trois grues" chez les celtes. Il s'apparente à la force et à la royauté, et est lié à la divinité Esus. Sa représentation dans le monde celtique est donc celle d'un taureau avec la tête très élevée et avec la patte s'apprêtant à frapper durement le sol. Il est également reconnaissable avec sa troisième corne sur le front. (sources : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tarvos_trigaranus )

    Tarvos Trigaranos
    Taureau aux Trois Grues

    aidus, esti io gnata u er axsin
    Le feu, qui est né
    bitous, uertassit in uextlon.
    l'axe du monde, est devenu mot.
    etic uextlon clouir
    Et le mot fut entendu.

     

    Belenos

    Belenos est une divinité de la mythologie celtique gauloise incarnant la lumière et se voit comme l'archétype du "dieu-soleil" que l'on retrouve dans la majorité des religions. Il est lié à Lugus. Il est également Dieu de l'harmonie et de la beauté, mais aussi de l'intuition, de l'invention et du raisonnement, ses fonctions principales restent la médecine et les arts. Il patronne les beaux-arts et guérit par la méditation. (sources : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Belenos )

    Taranis

    Taranis est le Dieu de la foudre, du ciel et du tonnerre dans la mythologie celtique gauloise. Il est représenté portant un roue, mais la signification de cette dernière reste encore floue car elle pourrait autant être liée au soleil qu'au char dans le ciel déchainant le foudre.
    (sources : Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Taranis_(mythologie) )

    nertu uniti taranouspe
    Par la force du vent et de la foudre,
    sepeso me
    Suivez-moi !
    are sent mi nerton clutonpe ambi
    La puissance et la gloire sont miennes
    bitun
    Pour l'éternité.
    gabi lamin etic areteueddu
    Prenez ma main et laissez-moi vous guider.

     

    Nemeton

    Le mot "Nemeton" désigne chez les celtes le Sanctuaire, lieu où les celtes pratiquaient le culte selon la direction des druides.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • [Traduction] Slania - Eluveitie

    Samon

    La "Grande Roue", le cycle des saisons, est l'une des fondations les plus essentielles de la mythologie celtique, symbole des principes et de la vie. Elle tourne à travers les quatre fêtes de saisons (Samonios pour l'alentour du 1er Novembre, Anagantios pour le 1er Février, Giamonios pour le 1er Mai et Elembivos pour le 1er Août) ainsi que les quatre petites fêtes aux solstices d'hiver et de l'été ainsi que les équinoxes. Dans le calendrier celtique, l'année commence avec la fête de Samon, lorsque les "temps sombres" commencent, ce qui concerne les mois de l'hiver et ceux les plus froids, c'est durant cette période que l'on se repose du travail effectué l'année précédente. C'est un temps que l'on passe essentiellement autour de feu de cheminée. Un temps de repos, de réflexion, de récréation, d'apprentissage mais aussi un temps de chansons, de fêtes, de jeux et probablement aussi de boissons.

     

    Papon in tauile
    Tout est silencieux
    Dera ougra louchint in nemisi
    Les étoiles se balancent dans le ciel
    Trinoxtion samoni sindiu
    Trois nuits de Samonios ce jour-là

     

    Primordial Breath

    Cette chanson exprime simplement le Celtique, la révérence et l'affinité pour la nature. Elle exprime la compréhension celtique de la vie en cohabitation avec la nature comme une petite partie d'un éternel et incommensurable tout. Présentant un texte poétique en langue gauloise, les paroles se rapprochent de la citation d'un barde gallois datant du début du Moyen-Age, chérissant une fois encore la souveraineté de la nature.

     

    The calling wind on my face
    Le vent éclaireur sur mon visage
    Waving from the summoning of giants
    Ondule de l'appel des géants
    That heals my soul
    Qui soigne mon âme

    The virile fragrance of alpine tor
    Le parfum viril de la montagne alpine
    The blowing breath of this fold
    Le souffle vivifiant de cette confrérie
    That dreams me
    Qui me fait rêver

    Pervading every single nook of existence
    Imprégnant chaque recoin de l'existence

    Veidon anatlâ
    Le souffle murmurant
    Trireinos koilon monis pantos
    Circulant dans les lombes de ma douleur
    Volevos kaion moricus
    Clapotant aux havres
    Ni têrsos tenkos sves nâus-anatia
    Des marins sans abri
    In litaviâ votno-ûrâ
    Qui amarrent leurs âmes au bord de l'eau
    Mê anatlô
    Dans laquelle je respire

    Qe tebô lama deivos skver-ollos
    et touche la main de l'omniprésent

    Laden with the burden of this life
    Chargé du fardeau de cette vie
    The barque sails through endless waters
    La barque navigue sur les eaux éternelles
    Deep and dark
    sombres et profondes

    Yet gestated pristinely and free
    Pourtant, la gestation est vierge et libre
    Escorting to the biding warmth
    Escortant jusqu'à la chaleur
    Of the womb
    de l'utérus

    "I'm a bard do you not vouchsafe my secrets to slaves
    "Je suis un barde, ne livrez pas mes secrets aux esclaves
    I am a guide a judge if you sow you will labour"
    Je suis un guide, un juge, si vous semez vous travaillerez"


    Inis Mona

    Inis Mona est le nom d'une île. On suppose actuellement que l'ancienne Inis Mona est de nos jours Islescien d'Anglesey ( En galois toujours nommé Ynys Môn ), située au nord du Pays de Galles. ( Un détail amusant sans rapport : c'est sur cette île que se trouve le village avec le nom le plus long d'Angleterre, Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch ).

    C'est sur Inis Mona que fut fondée la plus émérite des écoles de Druidisme de tout le monde Celtique. Les tribus celtiques de toute l'Europe envoyaient leurs jeunes jusqu'à cette île, pour qu'ils puissent ainsi bénéficier de la plus haute éducation druidique, qui prenait au moins 20 ans, rien que ça ! - avant de retourner dans leur pays et tribus d'origine, pour officier en tant que druides.

    Être Druide était une des responsabilités les plus importantes, les plus honorables, les plus exigeantes, les plus estimées, et peut-être aussi une des professions les plus difficiles dans la culture Celtique. En réalité, c'était bien plus qu'une simple profession, il serait plus juste de la décrire comme un style de vie, une vocation, un destin.

    Pour en revenir au sujet, notre chanson parle d'un vieux druide gaulois réputé, à la fin de sa vie, regardant en arrière, et réfléchissant sur sa vie et sur les jours passés, longtemps auparavant. L'essentiel de sa vie s'est passé en servant comme un sage conseiller, un scientifique, un maître, un docteur, un physicien. En d'autres termes : comme un druide siégeant au tribunal des chef de clans.

    Il est satisfait de ce qu'il a accompli, mais il pense toujours secrètement au passé, et rêve aux années de sa jeunesse, qu'il a passé sur Inis Mona durant son éducation. Des années qui ont marqué sa vie pour toujours... 

     

    Welcome to the land of questions
    Bienvenue sur la terre des questions
    Welcome to the isle of lore
    Bienvenue sur l'île du savoir ancestral
    Where the veil came crumbling down
    Où le voile est venu s'effriter

    There it all began,
    Là-bas, tout a commencé
    The germination
    La germination
    Unveiling a cryptic door
    Dévoilant une porte secrète
    There it was revealed
    Là-bas, ce fut révélé
    Hopes and aspirations
    Les espoirs et les aspirations
    Unclosing an enthralled door
    Ouvrant une porte enchantée

    Escalate the sense
    Affûte les sens
    Enhancing to join the dawn
    Réunissons-nous à l'aube

    I close my eyes, Inis Mona
    Je ferme les yeux, Inis Mona
    And reminisce of those palmy days
    Et je me souviens de ces beaux jours
    I moon o'er you, Inis Mona
    Je rêve de toi, Inis Mona
    As long as I breathe
    Aussi longtemps que je respirerai
    I'll call you my home
    Tu resteras pour moi ma maison

    20 years I have walked your barrows
    Vingt ans que j'ai parcouru tes contrées
    Years of emulous youth
    Des années d'une jeunesse altérée
    I followed the path of the wise
    J'ai suivi le chemin de la sagesse

    There it all was sown
    Là-bas, tout fut semé
    The inspiration
    L'inspiration
    Removing the seven seals
    Brisant les sept sceaux
    There it was revealed
    Là-bas, ce fut révélé
    Enigma of freedom
    L'énigme de la liberté
    Unclosing an unseen door
    Ouvrant une porte invisible


    Gray Sublime Archon

    Si nous croyons aux anciens historiens, les Helvètes, épuisés des conflits constants et du harcèlement de l'empire Romain, quittèrent leurs terres en 58 après J.-C. et sont partis migrer un moment vers l'Atlantique (suivant d'autres clans celtes). Durant l'âge d'or des Helvètes et Tigurins, le chef Divico a guidé les clans lors de ce voyage. Pour plusieurs raisons de calculs politiques, Caius Julius Caesar fut intéressé à l'idée de forcer les Helvètes à ne pas migrer. Divico, accompagné des Helvètes celtes, et Caesar, accompagné de ses troupes romaines, se sont réunis à Genève et au bord de la rivière Saône. Divico a reçu des pot-de-vins et a été menacé par Caesar, mais il ne voulait pas devenir vénal en s'inclinant face à l'Empire Romain, en sacrifiant la liberté politique de ses clans. Le moment crucial est probablement venu lorsque Divico a répondu à la demande d'otages de Caesar, affirmant que les intentions des Helvètes étaient pacifiques et décentes, mais qu'il n'était pas disposé à payer une caution, les Helvètes celtes n'étant pas habitués à donner des otages. Avec cette déclaration, Divico a clairement expliqué le point de vue des Helvètes et est devenu une incarnation de leur fierté, de leur liberté, et de leur indépendance. Comme nous le savions, tout s'est achevé lors de la bataille de Bibracte, où les armées romaines ont assailli les clans celtes... et où plus de 200 000 celtes ont trouvé la mort. Ainsi, Divico devînt le symbole de la fierté celtique, la liberté et la dignité, représentant l'attitude des Helvètes de choisir la mort plutôt que la capitulation et l'abandon face à une dictature impériale. On ne peut que se demander ce que les pensées de Divico auraient pu être concernant toutes les vies perdues. Bien sûr, il savait qu'il avait fait le bon choix, mais peut-être avait-il aussi des craintes avant sa mort, concernant son droit de sacrifier son peuple pour la liberté ? Nous ne le saurons jamais...

     

    I raise my hand against ye, thief!
    Je lève la main contre toi, voleur !
    For we're accustomed to receive,
    Car nous sommes habitués,
    Not to give hostages
    à ne pas donner d'otages
    Hear these words! deeds are overt!
    Ecoute ses mots ! les actes sont manifestes !

    As chaos evolves
    A mesure que le chaos évolue
    In worthless lies
    Dans des mensonges sans valeur

    A crucial congress
    Un rassemblement crucial
    At saônes banks
    Aux rivages de la Saône

    Gray Sublime Archon I've been called
    Je suis nommé le Sublime Morne Chef
    Through all these years I bore up
    Pendant toutes ces années, j'ai porté ce titre
    Now may we all stay the course
    Désormais, nous devons tous garder le cap
    This day
    en ce jour

    I raise my hand against it all
    Je lève ma main contre tout cela
    I question now, did I fail?
    Maintenant, je me pose la question, vais-je échouer ?
    Or retain our dignity
    Ou conserver notre dignité
    And shelter of this defilement?
    et nous cacher de cette profanation ?


    Anagantios

    Anagantios, la deuxième étape dans la roue des années. ce morceau est une ode à la renaissance et à la vie renouée après l'hiver - calme et fragile, et pourtant puissante et implacable. Le temps où Cernunnos se réveille de son sommeil et commencer à montrer une nouvelle fois son visage, c'est la fête de la douce résurrection de la vie.

    Bloodstained Ground

    Et une autre chanson sur la terrible Guerre des Gaules. Au moins selon les anciens historiens, c'était en l'année 58 après J.-C., lorsque les armées romaines sous le commandement de Caius Julius Caesar ont commencé leur immense guerre contre la Gaule (une guerre qui n'était pas vraiment approuvée par le sénat romain, pourtant Caesar était au coeur d'un dilemme politique et avait besoin de cette guerre pour des raisons financières et politiques). Ce fut en dehors de la cité gauloise de Bibracte (proche aujourd'hui du village d'Autun, dans le département de la Saône-et-Loire en France) que les légions romaines ont assiégé les clans celtes réunis de Gaule. Il demeure une question visant à savoir comment Caesar a pu réunir une telle armée malgré le fait que le Sénat n'approuvait pas la Guerre des Gaules. les Helvètes étaient jadis le clan celte le plus riche et leurs trésors en or étaient légendaires. Il est certain que Caesar a promis une immense prime d'or à ses troupes pour la conquête des Helvètes et leurs clans alliés... une rémunération qui n'aurait jamais pu être autrement possible pour les légionnaires romains. Caesar a rédigé des rapports à propos de la Gaule et les a régulièrement envoyé à Rome. Rapports dans lesquels il décrivait les circonstances d'une manière manifestement déformée, caractérisant la Gaule, spécialement les Helvètes comme une sérieuse menace pour l'empire romain ; afin d'espérer recevoir le soutien de Rome dans sa guerre privée. La chanson parle des pensées d'un jeune guerrier gaulois, se tenant sur les champs de Bibracte auprès de centaines de milliers d'autres guerriers, attendant les légions romaines, les contemplant apparaître à l'horizon. Il devait se sentir vraiment bizarre... 

     

    What did I close in here?
    De quoi je me rapproche ici ?
    I can't remember ever shedding tears o'spite
    Je ne peux pas me souvenir si j'ai déjà versé des larmes
    On this ground, cropping up the fatal frontline
    Sur ce sol, devant le front fatal

    Like a soot-blackened palisade yet
    Devant la palissade noircie par la suie
    Impelled, void and abulic
    Impulsées, vides
    Legions delineate an omnious skyline
    les légions dessinent un horizon sinistre

    As lifeless demons without soul
    Tels des démons sans vie ni âme
    These insentient hosts abide
    Ces hôtes insensibles demeurent
    Engulfing war monger get away from here!
    Le belliciste engloutissant, partez d'ici !

    Trod ye the path of vast deceit?
    Avez-vous parcouru le chemin d'une vaste tromperie ?
    Every piece of evidence was a lie
    Chaque élément de preuve était un mensonge
    The war, the threat's a hyping fake
    La guerre, la menace était fausse
    To move figures on the board!
    Pour simplement renforcer les lignes romaines !

    Stain bibractes ground!
    Tâchons le sol de Bibracte !

    What do you see in me?
    Qu'est-ce que vous voyez en moi ?
    Do you breathe-in dreams?
    Est-ce que vous inspirez à des rêves ?
    What spurred you to come here?
    Qu'est-ce qui vous a poussé à venir ici ?
    An oneiric picture of beeing...
    Une simple image onirique...

    Like disaffected legions taken, lure
    Telles des légions désaffectés, on vous a ramassé
    I wonder what lies, what threat or promise
    Je me demande quels mensonges, quelle promesse ou menace
    Persuaded them to leave their home so far away
    A pu les persuader de quitter leurs foyers pour venir si loin
    ...did they really know?
    ...le savaient-ils vraiment ?

    As the carnyx roared aloud
    Le carnyx hurle fortement
    I quaked not, yet just asked myself
    Je ne tremble pas, je me demande simplement
    How their hearts took the bait,
    comment ont-ils fait pour mordre à l'appât,
    These sweetened words of bitter essence
    à ces mots à l'essence si amère

    Face to face with nameless foes
    Face à des ennemis sans nom
    Scorching words, unspoken lorn
    des mots écorchés, la tornade
    Unheard quests remain the ashes of the dead
    De ces quêtes inouïes demeurent les cendres des morts

    Forsooth we'll bear the brunt
    Nous allons supporter le choc
    Upright in life or in death
    Debout dans la vie ou dans la mort
    Yet still the countless cries echo
    Pourtant, des innombrables cris résonnent
    In silenced caves of nothing
    Dans des grottes silencieuses


    The Somber Lay

    Ce morceau se réfère encore à la "Grande Roue", il dépeint le portrait des transformations naturelles qui se déroulent peu après Elembivos, vers Samonios. La chanson est inspirée par un poème intitulé "Düsterreigen", écrit par Eilthireacht - l'auteur de nombreux grands essais sur la Grande Roue, les saisons et la culture celtique.

     

    A murky presage roaming the land
    Un sombre présage vagabonde sur la terre
    To silence the skylarks chant
    De ce fait, les alouettes se murent dans le silence
    The somber kiss is at hand
    Le sombre baiser est à portée de main
    To impart the crimson robe
    Afin d'apporter la robe pourpre

    Heed the darksome maid
    Ecoutez la sinistre vierge
    Dancing across this equinox
    Elle danse à travers cet équinoxe
    To relegate persistence
    afin de reléguer la persistance
    As the bleak darkness grows
    car les ténèbres lugubres grandissent

    A cryptal impellent, devoted to the sublime round
    Une impulsive cryptique, dévouée à la ronde dansante sublime

    Beholden for the boons of light
    Nous sommes redevables des bienfaits de la nature
    Retreating into quietness
    Nous nous retirons dans le calme
    We harken the somber lay
    Nous écoutons le sombre profane
    We sing the somber lay
    Nous chantons le sombre profane

    Close your eyes and heed and vide
    Fermez vos yeux, faites attention et le vide
    Then you shall see
    Puis vous verrez
    The sphere revolves as it's promised
    La sphère tournoyer comme convenu

    Flames flickering deftly
    Les flammes vacillent habilement
    To banish the nipping air
    afin de bannir l'air faucheur
    The dark time is at hand
    Les temps sombres sont à portée de main
    Lighted by bardic chant
    Illuminés par le chant du barde

    Heed the darksome maid
    Ecoutez la sinistre vierge
    To enwrap all in bleakness
    afin d'envelopper tout dans la tristesse
    A dark veil o'silence
    Un sombre voile de silence
    As quiet insight buds
    Tel un bourgeon tranquille

    Darkness roaming the land
    Les ténèbres vagabondent sur la terre
    Long dead the skylarks chant
    Les alouettes chantent la mort depuis longtemps
    The dark vis usurped command
    Les ténèbres ont usurpé le commandement
    To impart the sallow robe
    afin d'apporter la robe jaunâtre

    Sure a new light will come
    Bien sûr, une nouvelle lumière viendra
    The lifewheel is rotating onward
    La roue de la vie tourne de l'avant
    Given is the promise
    Elle nous apporte ce qu'elle nous promet
    Thus assertive we wear on
    Ainsi assurés, nous continuons nos vies

    Life-given impellent, devoted to the sublime round
    Géniteurs impulsifs, dévoués à la ronde dansante sublime


    Slania's Song

    Encore une chanson rédigée en cette magnifique langue gauloise, écrite par David Stifter (enseignant au séminaire celtique, à l'université de Vienne/ en Autriche). C'est une belle chanson patriotique - une sorte de chanson d'amour aux tribus natives, si vous voulez.

    Catoues caletoi
    Ces batailles moroses
    Urit namantas anrimius
    Contre les ennemis infinis
    Ro- te isarnilin -urextont,
    T'ont transformé en acier,
    Au glannabi rhenus
    Des rives du Rhin 
    Ad ardus alpon,
    Jusqu'au sommet des Alpes,
    Tou' magisa matua
    Tes prairies lointaines
    Tou' brigas iuerilonas
    Tes bruyères fétides

    Budinas bardon
    Les choeurs des bardes 
    Clouos canenti
    Chantent la gloire
    Anuanon anmaruon,
    Des noms immortels,
    Cauaron colliton,
    Des héros déchus,
    Adio- biuotutas -robirtont
    Qui ont donnés leurs vies,
    Uolin cridili
    Leur sang
    Are rilotuten atrilas.
    Pour la liberté de leur patrie.

    A ulati, mon atron,
    Oh Souveraineté de mes pères,
    A brogi'm cumbrogon !
    Oh terre de mes compatriotes !
    Exs tou' uradiu uorrobirt
    De tes racines jaillissent
    Cenetlon clouision
    Une nation glorieuse
    Cauaron caleton
    De héros durs

    A blatu blande bitos biuon !
    Oh gracieux épanouissement du monde vivant !
    A ‚m' atrila, a ‚ma helvetia!
    Oh ma patrie, oh ma Helvetia ! 

    Tou' mnas et genetas,
    Tes femmes et bonnes,
    Tigernias, tecas,
    Nobles et lointaines,
    Tou' uiroi uertamoi
    Tes hommes les plus grands
    In sose cantle cingeton
    À cette chanson brave
    In- gutoues -beronti.
    Ils rejoignent.
    Cante cladibu in lame
    L'épée dans ma main
    Exsrextos canumi :
    Levez-vous et chantez :

    A blatu blande bitos biuon !
    Oh gracieux épanouissement du monde vivant !
    A ‚m' atrila, a ‚ma helvetia!
    Oh ma patrie, oh ma Helvetia !


    Giamonios

    La Roue de la Vie tourne, nous arrivons au temps doré de l'été. Le temps de la force frénétique, lorsque la nature a rassemblé toutes ses énormes puissances. Un temps de vie, un temps de sauvagerie, un temps de jouissance.

    Tarvos

    Le mythe de Tarvos Trigaranos (Gaulois signifiant "le taureau doré") est l'une des précieuses paraboles gauloises qui a survécu jusqu'à ce jour. Cette histoire courte vient des temps les plus reculés, lorsque la Terre était encore jeune, et nous raconte comment les saisons sont nées. La narration des paraboles et la récitation des chansons métaphoriques étaient d'usage courant à cette époque, c'est ce qui est enraciné dans la culture celtique.

     

    In a virgin world primeval
    Dans un monde vierge et primitif
    A newborn bullcalf emerged
    Un veau a émergé
    Wondrous and celestial
    Merveilleux et céleste
    Three cranes to be its witness and droves
    Trois grues pour être ses témoins et ses troupes
    Its honour mantled the face of the earth
    Son honneur recouvre la surface du monde

    A blessing unleashed to the earth
    Une bénédiction déchaînée sur la terre
    Unseathed the embodiment of life
    Et fut dégainée l'incarnation de la vie

    Tarvos - the embodiment of life
    Tarvos - L'incarnation de la vie
    Tarvos - the genesis of time
    Tarvos - la genèse du temps

    The earthy heathlands roamed by esus
    Ces landes parcourues par Esus
    Questing condign sacrifice
    En quête de sacrifice
    A divine yearning hushed by the prodigy
    Une aspiration divine étouffée par le prodige
    Three cranes to wake up the slumbering taur
    Trois grues pour réveiller le taureau endormi
    To warn him 'gainst the imminence of a huntergod ravenous
    pour l'avertir de l'imminence d'un dieu chasseur vorace

    "A drawn struggle through innominate days
    "Une lutte s'étire sur des jours innommés
    As ultimately the sword of esus
    L'ultime épée d'Esus
    Pierced the bulls heart
    a percé le coeur de taureau
    Three cranes to lament as its blood laves
    Trois grues à se lamenter sur son sang versé
    Creation wept under an eclipsing sun
    La création pleure sous un soleil s'éclipsant
    As gloom descended upon world
    L'obscurité est descendue sur le monde
    Three cranes to catch a drop of blood
    Trois grues pour attraper une goutte de sang
    And leave far away..."
    Et se retirer pour le lointain..."

    A blessing depraved from the world
    Une bénédiction dépravée du monde
    As snow fell for the first time on earth
    La neige est, pour la première fois, tombée sur terre

    Three cranes returned
    Trois grues sont revenues
    Pouring out the blood
    en versant le sang
    To the ground of tarvos' death
    sur le sol où gît le cadavre de Tarvos
    And out of nothing
    Et à partir de rien
    The soil sacrified, the divine bull was reborn
    Du sol sacrifié, le taureau divin renaît
    Under a newborn sun nature rejoiced
    Sous un nouveau soleil, la nature est revenue
    Thus spring came back on earth
    Ainsi, le printemps revient sur terre
    Overcame the brumal reign
    Le règne de l'hiver fut surmonté
    Through esus came back
    à travers le retour d'Esus
    To fell the bull, the eternal cycle has begun
    Qui a vaincu le taureau, le cycle éternel a commencé

    Tarvos - will always be slain
    Tarvos - tu seras toujours sacrifié
    Tarvos - ever to be reborn again
    Tarvos - pour ta renaissance éternelle


    Calling the Rain

    Une chanson absolument dans la veine de Primordial Breath - c'est une ode à l'ascendance et à la souveraineté de la Nature, profondément enracinées dans la culture celtique.

     

    A nexus fruition, whirling cognition
    Un lien concret, une cognition tourbillonnante
    Ulterior, the failing of words
    Inavoué, le défaut de mots

    A pageant to leave me bewildered
    Un concours pour me laisser perplexe
    Lurch at the sight of the clandestine ascendancy
    Je vacille à la vue de l'ascendance clandestine
    Pervading anima
    Envahissante anima
    An awe-struck principle, an adytum to find our home
    Un principe émerveillé, un adytum à trouver dans notre foyer

    Long for the rapture again
    Une longue attente pour l'enlèvement
    Crave for the pristine light
    Le désir de la lumière immaculée

    Vastness engulfing the soul
    L'immensité engloutie l'âme
    Unfurling this truth, an orbit in sovereignty
    Déroulons cette vérité, une orbite dans la souveraineté
    Sown into deep darkness
    Semée dans la profonde obscurité
    The grain has to die, perish to bestow new life
    Le grain doit mourir, périr pour donner une nouvelle vie

    A vis major painting a rapturous view
    Une majestueuse peinture d'une vue ravissante
    Heralding a vivid thema
    Annonçant un thème vif

    Heed, it's like calling the rain
    Attention, c'est comme appeler la pluie
    It's like bearing in pain

    C'est comme porter la souffrance

    Like embracing life an decaying in death
    Comme la vie embrassant une décomposition dans la mort
    Heed, it's like calling the rain
    Attention, c'est comme appeler la pluie

    It's like the caress of a mother
    C'est comme la caresse d'une mère
    Like life to go withered, a perennial pneuma
    Comme la vie pour aller flétrir, un pneuma vivace
    I will not forget what I arose from
    Je n'oublierai pas de quoi je suis né

    Decidual the forests proclaim
    Les forêts proclament
    The glory primal, the rapturous supremacy
    La gloire primale, la suprématie enthousiaste
    Vanquishing the vile
    Vaincre le vil
    Burgeoning beyond, bearing the essence of life
    En pleine expansion ) l'au-delà, portant l'essence de la vie

    Crave for the rapture again
    A nouveau, le désir de l'enchantement
    Long for the pristine light
    Loin de la lumière immaculée


    Elembivos

    Elembivos est la dernière étape du cycle de l'année. Il s'agit de la fête célébrant l'arrivée de l'Automne. C'est le moment où nous cueillons les fruits de nos labeurs et où nous nous préparons pour l'hiver. C'est aussi un moment, une fois de plus, où les forces de la Nature commencent leur lutte éternelle ; Esus est sur ce chemin - impatient dans sa chasse - pour abattre Tarvos Trigaranos qui devra être sacrifié, afin de renaître une fois de plus à Anagantios.

     

    Une note musicale ici : Pendant que nous produisions cette chanson, Jens Bogren est arrivé avec l'idée de demander à Simon Solomon, un ami guitariste de Stockholm, de performer quelque trémolo à la guitare sur la fin du morceau. Nous ne savions pas à quoi nous attendre, mais Jens était enthousiaste de la participation de ce musicien. Et nous sommes définitivement satisfaits du résultat.

    The light, the life, the strength, the harvest, gratefulness.
    La lumière, la vie, la force, la moisson, la gratitude.

    In four moons the antlered on will go to rest.
    Dans quatre lunes, les porteurs de bois prendront du repos.



     

     

     


    votre commentaire
  • [Traduction] Echoes of Battle - Caladan Brood

    L'album "Echoes of Battle" est inspiré

    de l'épisode du Livre des Déchus, du Cycle Malazéen écrit par Steven Erikson.

    City of Azure Fire

    The pale blue fire of glittering spires ablaze
    Le feu bleu pâle des étincelantes flèches enflammées
    The sojourner’s beacon, a wondrous shimmering place
    Le phare de l'étranger, un merveilleux endroit chatoyant
    Through ages forgotten, in many a traveler’s dream
    A travers les âges oubliés, dans de nombreux rêves de voyageurs
    Through winding cobblestone pathways
    A travers les sinueuses voies pavées
    Where dwell demons, mages, and thieves
    Où demeurent les démons, les mages, et les voleurs

     

    In temples and taverns where secrets are whispered
    Dans les temples et les tavernes où les secrets sont murmurés
    Arcane knowledge hides in their halls
    Les arcanes de la connaissance se sachent dans leurs salles
    Shadows gather in midnight processions
    Les ombres se rassemblent dans les processions de minuit
    As wraiths and ghosts sing laments in the walls
    Tels des spectres et des fantômes chantant les lamentations dans les murs

    Written in blood and sealed in death
    Ecrit dans le sang et sellé dans la mort
    Bound by the ages, the tome of regret
    Lié par les âges, le tome du regret
    Fates will be sealed and swords will be met
    Des destins ont été scellés et les épées se rencontreront
    With the cold embrace of steel and flesh
    Avec l'enlacement froid de la chaire et de l'acier
    Eldritch beasts converge on the streets
    Les bêtes d'Eldritch convergent dans les rues
    Of this ancient city, so beautiful and wild
    De cette cité antique, si magnifique et sauvage
    Veils of night, the tolling of bells
    Les voiles de la nuit, les chants des cloches
    Funeral march to the sound of the knell
    La marche funérale vers le son du glas

    The pale blue fire of glittering spires ablaze
    Le pâle feu bleu des étincelantes flèches enflammées
    The sojourner’s beacon, a wondrous shimmering place
    Le phare de l'étranger, un merveilleux endroit chatoyant

    Far beyond moon and sun
    Au lointain se dressent la lune et le soleil
    Long is the path to the end
    Long est le passage vers la fin
    Azure flames light the way
    Les flammes azurs illuminent la voie


    Echoes of Battle

    There is a deep pathos here
    Il y a une souffrance profonde ici
    A monumental sorrow
    Une douleur monumentale
    Blood has stained this ground
    Le sang a coloré cette terre
    The very land itself a barrow
    La terre elle-même est un brancard

    The echoes of battle ring cold through the ages
    Les échos de bataille résonnent froidement à travers les âges
    The moon shines on old dunes, awakening ancient hatreds
    La lune brille sur les vieilles dunes, réveillant les anciennes haines

    Swords held high to the desert sky at such great a cost
    Les épées sont élevées en très grand nombre vers le ciel désertique
    Standards fly above funeral pyres
    Les étendards volent au-dessus des bûchers funéraires
    Victory and loss
    La victoire et la défaite
    We are strong, but when the day is done we are left bereaved
    Nous sommes fort, mais lorsque le jour se termine, nous partons en deuil
    Marching on to the battle drum
    Marchant sur le tambour de bataille
    Triumph and defeat
    Le triomphe et la défaite

     

    Behold the storming flood of iron
    Devant le foudroyant torrent d'acier
    Destruction wrought there upon the field
    La destruction est forgée sur le champs
    A host of warriors fall, never to return
    Une foule de guerriers tombe, pour ne plus jamais revenir
    Their epitaph a song of steel
    Leur épitaphe est une chanson d'acier

    Empires built upon the bones of those who stood beside us
    Les empires se construisent sur les ossement de ceux qui se tiennent aux côtés de nous
    The sun has set eternally into the dark
    Le soleil se couche éternellement dans les ténèbres
    And we have seen the fields of war steal the lives of sons and brothers
    Et nous avons vu les champs de la guerre voler les vies des enfants et des frères
    The iron heart of glory beats a hollow dirge
    Le coeur de fer de la gloire vainc d'un chant creux
    The gods of battle rise and fall but the thirst for blood lives on
    Les dieux de la bataille se lèvent et tombent mais la soif du sang persiste
    The Wolves of Winter rise and howl for honour’s debt
    Les Loups de l'Hiver s'élèvent et hurlent pour la dette de l'honneur
    The sands forever greedily consume the blood of friends and fathers
    Les sables, toujours avec gourmandise, consument le sang des amis et des frères
    The gates of Hood will open wide with dreams of death
    Les portails de Hood s'ouvriront entièrement avec des rêves de mort

    There is a deep pathos here
    Il y a une souffrance profonde ici
    A monumental sorrow
    Une douleur monumentale
    Blood has stained this ground
    Le sang a coloré cette terre
    The very land itself a barrow
    La terre elle-même est un brancard


    Wild Autumn Wind

    Across the plains come drifts of sand
    A travers les plaines viennent des dérives de sable
    From graves of water and tombs of man
    Des fosses d'eau et des tombes d'hommes
    The hollow weight of history
    Le poids creux de l'histoire
    Desiccated and blowing free
    Desséchés et soufflant librement

    In the wake, all is dust
    A l'aube, tout n'est que poussière

    The bones of beasts and the bones of kings
    Les os des bêtes et les os des rois
    Become dust in the wake of the hymn
    Deviennent poussière dans le sillage de l'hymne
    Mighty kingdoms rise, but they all will fall
    De puissants royaumes se lèvent, mais tous tomberont
    No more than a breath on the wind
    Il n'y aura plus qu'un souffle dans le vent

     

    Spectres and gods adrift in the wild, mournful wind
    Des spectres et des dieux à la dérive dans la folie, vent de tristesse 
    Vast cycles unfold across the span of æons
    De vastes cycles de déroulent sur toute la durée des éons
    Colossal keeps consumed and left as burial mounds
    De colossaux donjons sont consumés et s'effondrent pour ne devenir que tertres
    And even stars will fade into empyrean shrouds
    Et chaque étoile s'assombrira dans des haubans empyrées

    In ashen vaults, on parchment scrolls
    Dans les voûtes de cendre, sur des parchemins
    The echoed verses state soft the toll
    Les versets font écho au glas funèbre

    In the wake, all is dust
    A l'aube, tout n'est que poussière

    Vast desolation
    Vastes désolations
    Silent grave of æons
    Tombe silencieuse d'éons

    Revenants watch from cold cosmic towers
    Les revenants regardent des tours gelées cosmiques
    Glimmering eyes of jade bear final witness
    Les scintillants yeux de jade portent le témoignage final

    Temples crumble as the great wheel turns
    Les temples s'émiettent lorsque la grande roue tourne
    Ground to dust
    Terre à poussière
    Monuments and megaliths unnamed
    Monuments et mégalithes sans nom
    Fall the same
    Tombent de même
    Earth and sky enrobed in deathless void
    La terre et le ciel s'enrobent dans un vide mortel
    Endless night
    Nuit éternelle
    Worm of Autumn claims its final throne
    Les vers d'Automne réclament ce trône final
    The bones of beasts and the bones of kings
    Les os des bêtes et les os des rois
    Become dust in the wake of the hymn
    Deviennent poussière dans le sillage de l'hymne
    Mighty kingdoms rise, but they all will fall
    De puissants royaumes se lèvent, mais tous tomberont
    No more than a breath on the wind
    Il n'y aura plus qu'un souffle dans le vent


    To Walk the Ashes of Dead Empires

    The burning fires fill the sky as a golden light enfilades the night
    Le feu embrase le ciel tel une lumière dorée qui enfilade la nuit
    Shattered mountains crumble away, their smouldering heaps upon the plains
    Les montagnes brisées s'émiettent, leur amas enfument sur les plaines
    Ashes of gods, a cinereous rain
    Les cendres des dieux, une pluie sinueuse
    A torrent of death covers the slain
    Un torrent de mort recouvre les égorgés
    Blood has stained the silent stone where armies have fallen before the throne
    Le sang a coloré la pierre silencieuse où les amrées sont tombées devant le trône

    The burning fires fill the sky as a golden light enfilades the night
    Le feu embrase le ciel tel une lumière dorée qui enfilade la nuit
    Shattered mountains crumble away, their smouldering heaps upon the plains
    Les montagnes brisées s'émiettent, leur amas enfument sur les plaines
    The mortal cries of perishing thralls
    Les hurlements mortels de la servitude péri
    Ancient towers topple and fall
    Les tours antiques basculent et tombent
    Beleaguered spirit, dying pride
    Esprit assiégé, fierté mourante
    Dawn of sorrow, lamenter’s shrine
    Aube de souffrance, tombeau des lamentations

     

    Such a slaughter, this battle of gods
    Un tel abattage, cette bataille des dieux
    What a deluge, these rivers of blood
    Quel déluge, ces rivières de sang
    The call of T'iam beckons me
    L'appel de T'iam m'attire
    I have awoken to the rage
    Je l'ai réveillé vers la rage
    Lost in thought, lost in space, lost in time
    Perdu dans les pensées, perdu dans l'espace, perdu dans le temps
    Lost within this storm we drive
    Perdu dans cette tempête que nous conduisons
    Unleashing chaos inside
    En décolorant le chaos à l'intérieur
    The endless night sky dims my eyes
    La nuit éternelle assombrit mes yeux

    The burning fires now subside as a golden dawn dethrones the night
    Le feu embrasé s'affaisse à présent telle une aube dorée détrônant la nuit
    The aftermath of battle’s toll, mighty silence they behold
    Le lendemain de la bataille, ils contemplent un puissant silence
    Landscapes bathed in colours pale, dressed in blood and broken maille
    Des paysages baignés dans des couleurs pâles, vêtus par la sang et des mailles brisées
    Splintered spears, shattered swords, unmarked graves
    Lances éclatées, épées brisées, tombes sans nom
    The cost of war
    Le prix de la guerre

    Son of shadows betrays the night, father walks away from light
    Le fils des ombres trahit la nuit, le père marche loin de la lumière
    Mother Darkness leaves us to die
    Mère Ténèbres, laisse-nous mourir
    Kharkanas sounds its final hour, resplendent halls are empty and pallid
    Les sons de Kharkanas, c'est notre heure finale, les salles resplendissantes sont vides et pâles 
    Brothers forced another way
    Les frères sont forcés de prendre une autre voie
    A breach was sealed but a host was torn, raised this wall only to fall
    Une brèche est scellée mais une foule a été déchirée, s'élevant de ce mur seulement pour tomber
    Bones ground into sands of the shore
    Les os au sol dans le sable du rivage
    A voice reborn and a voice was shorn, the vice of centuries of life
    Une voix renait et une voix a été dépouillée, le vice des siècles de vie
    Must we make this sacrifice?
    Devons-nous faire ce sacrifice ?

    Empty halls sing a hollow fall
    Les salles vides chantent une chute creuse
    Dust-strewn cobblestones lead them home
    Des pavés poussiéreux les conduits à leur foyer
    Ships now dreaming in their quiet ports
    Les navires rêvent à présent de leurs ports tranquilles
    Raise your glass to the ones returning
    Levez votre bouteille à ceux qui reviennent
    Icy barrows and forgotten swords
    Brancards gelés et épées oubliées
    Snow-capped mountains hold forgotten words
    Les montagnes enneigées détiennent des morts oubliés
    Deeds heroic and deeds unknown
    Actes héroïques et actes inconnus
    Carved upon the empty throne
    Sculptés sous le trône vide


    A Voice Born of Stone and Dust

    From the dust, assembling form
    De la poussière, une forme s'assemble
    Lashing out with flint and bone
    Fustigeant d'os et de silex
    Matted furs, rotting hides
    Fourrures pourries, cuirs emmêlés
    Withered skin, black pits for eyes
    La peau flétrie, des creux noirs aux yeux
    In ancient days we stopped the ice
    Dans les anciens jours nous avons stoppé la glace
    We crushed the Jhag at gruesome price
    Nous avons écrasé le Jhag dans un prix horrible
    Now we must heed the First Sword’s call
    A présent nous devons prendre soin de l'appel de la Première Epée
    His wrath is kindled, a doom must fall
    Sa colère est enflammée, un châtiment doit tomber

     

    Severed from death
    Déchirés par la mort
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Bound to the throne
    En destination du trône
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Cursed by Tellann
    Maudits par Tellann
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Warriors of bone
    Guerriers d'os
    We march
    Nous marchons

    We cry to the blood-red sun in a voice born of stone and dust
    Nous crions au soleil rouge-sang dans une voix née de pierre et de poussière

    A ritual to bind our race
    Un rituel pour aveugler notre race
    In vast undeath, our severed fates
    Dans une vaste mort, nos destins déchirés
    The sorcery of shamans old
    La sorcellerie des vieux shamans
    To ever hunt the lords of cold
    Pour toujours chasser les seigneurs du froid
    We drift within the sands of wrath
    Nous dérivons dans les sables de la colère
    The wielders of the fire’s path
    Les détenteurs du chemin de feu
    An ancient magic
    Une magie antique
    Elderbound, bloodbound, earthbound
    Aîné lié, sang lié, terre liée

    Severed from death
    Déchirés par la mort
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Bound to the throne
    En destination du trône
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Cursed by Tellann
    Maudits par Tellann
    We march, we march
    Nous marchons, nous marchons
    Warriors of bone
    Guerriers d'os
    We march
    Nous marchons

    We cry to the blood-red sun in a voice born of stone and dust
    Nous crions au soleil rouge-sang dans une voix née de pierre et de poussière

    Spell of sorrow
    Sort de peine
    Spell of might
    Sort de puissance
    Breath of fire
    Souffle de feu
    Endless ice
    Glace éternelle

    We cry to the blood-red sun in a voice born of stone and dust
    Nous crions au soleil rouge-sang dans une voix née de pierre et de poussière


    Book of the Fallen

    Still we ride, fight, and die
    Nous chevauchons, combattons, et mourrons toujours
    Wayward path far beyond the pale
    Le passage ardue est bien au-delà du pâle
    We are lost, marching on
    Nous sommes perdus, en marche
    Heavy hearts longing for those lands we once called home
    Les cœurs lourds, nous longeons ces terres que nous appelions auparavant maisons

    Emerald hills, sparkling seas
    Collines d'émeraude, mers étincelantes
    Fade to distant memory
    Fondent en un souvenir distant
    Horizons blaze in foreign land
    Les horizons se tracent dans une terre étrangère
    Ochre seas of scorching sand
    Mers d'ocre d'un sable ardent

    The fires of Y’Ghatan burn in the night
    Les feux de Y'Ghatan brûlent dans la nuit
    The shadows of a fallen god
    Les ombres d'un dieu déchu
    Chains against light
    Les chaines contre la lumière

    For weeks on end we journey on
    Pendant des semaines, nous voyageons vers la fin
    Weary and worn, the glory is gone
    Las et usés, la gloire n'est plus
    All that’s left are tired souls
    Tout ce qui reste sont des âmes épuisées
    Aching limbs and dreams of home
    Des limbes douloureuses et des rêves du foyer

     

    The fires of Y’Ghatan burn in the night
    Les feux de Y'Ghatan brûlent dans la nuit
    The shadows of a fallen god
    Les ombres d'un dieu déchu
    Chains against light
    Les chaines contre la lumière

    Marching on as one as the ghosts of brothers sing
    Marchant comme si nous ne faisions qu'un, dont les fantômes des frères chantent
    Deep in the night where their faces haunt our dreams
    Cachés dans la nuit où leurs visages hantent nos rêves
    Halfway through the veil we are summoned to Hood’s gate
    A mi-chemin à travers le voile, nous sommes convoqués vers le portail de Hood
    Lands rimed in frost, they will damn us to our fate
    Les terres sont rimées dans le froid, elles maudiront notre destin

    Push on through the din of the slaughter
    Poussons à travers le vacarme du carnage
    Flight through this perilous land
    Envolons-nous à travers cette terre périlleuse
    To where our blades spring forth
    Là où nos lames jailliront
    Soldiers of Empire Malazan
    Soldats de l'Empire Malazéen
    We fight for the seat of the highborn
    Nous nous battons pour le siège de l'élu
    Our fates were never our own
    Nos destins ne nous ont jamais appartenu
    Weathered skin is battered and broken
    La peau effritée est battue et brisée
    Bloodstained dawn in a land unknown
    Une aube ensanglantée dans une terre inconnue

    Stars reign in the sky of the desert
    Les étoiles règnent dans le ciel du désert
    Lost in the blistering sands
    Perdue dans le sable piquant
    A host now long forgotten
    Une foule désormais oubliée depuis si longtemps
    Soldiers of Empire Malazan
    Soldats de l'Empire Malazéen
    Far away from the hearths of our fathers
    Si loin des cœurs de nos pères
    We’re never returning home
    Nous ne retournerons jamais chez nous
    Weathered swords are a warrior’s burden
    Les épées effritées sont un fardeau du guerrier
    Battles fought but our deeds will go untold
    Des batailles font rage mais nos actes seront indicibles

    Still we ride, fight, and die
    Nous chevauchons, combattons et mourrons toujours
    Wayward path far beyond the pale
    Le passage ardue est bien au-delà du pâle
    We are lost, marching on
    Nous sommes perdus, en marche
    Heavy hearts longing for those lands we once called home
    Les coeurs lourds, nous longeons ces terres que nous appelions auparavant maisons

    Dawn has brought its cleansing light
    L'aube a apporté sa lumière claire
    So we behold a mournful sight
    Ainsi nous avons une vision lugubre
    The fading sounds of clashing steel
    Les sons se fondent lorsque l'acier se croise
    Bodies strewn across the field
    Les cadavres parsèment le sol

    The fires of Y’Ghatan burn in the night
    Les feux de Y'Ghatan brûlent dans la nuit
    The shadows of a fallen god
    Les ombres d'un dieu déchu
    Chains against light
    Les chaines contre la lumière

    Buried seeds, scattered bones
    Graines enfouies, os dispersés
    Blazing hearts by steel sent home
    Les cœurs s'embrasant par l'acier sont envoyés au foyer
    Mortal screams, names unknown
    Des hurlements mortels, des noms inconnus
    Shattered dreams by steel sent home
    Des rêves brisés par l'acier, envoyés au foyer

    Strap on your shields and raise your banners
    Fouettons vos boucliers et levez vos bannières
    Hear the call of raging battle
    Ecoutez l'appel de la bataille enragée
    Beneath a hail of burning arrows
    Sous une pluie de flèches enflammées
    Push ever forward, never surrender
    Foncez, ne vous rendez pas
    Siege weapons tolling out like thunder
    Les armes de siège sonnent telle la foudre
    Ripping the city walls asunder
    Déchirant les murs de la ville
    Columns of flame reach ever skyward
    Les colonnes de flamme atteignent le ciel
    Horizons filled with burning pyres
    Les horizons sont remplis de bûchers funéraires

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • [Traduction] Autumn's Mourning - Gotland

     

    Glades of Golden Light

    (instrumental)

     

    The Morning Mist

    Far away from the realm of shattered dreams
    Loin du royaume des rêves brisés
    Lies the promised land, calling to me a voice in the sky
    se trouve la terre promise, où une voix céleste m'appelle
    "Oh one day, you'll return home again. In the wilds you will rest eternally."
    "Oh, un jour, tu retourneras chez toi. Tu resteras dans la nature éternellement."

    Oh, glades of golden light
    Oh, clairières de lumières dorées
    I yearn for your beauty
    J'aspire à vos beautés
    When my heart can fight no more
    Mon coeur ne peux plus combattre
    I call upon thine power
    J'appelle votre puissance
    Oh, groves of bluest flame
    Oh, bosquets de flammes bleues
    Bless me with strength and will
    Bénissez-moi avec force et volonté
    When my heart is weak and cold
    Lorsque mon coeur est triste et froid
    I shall rest in your embrace.
    Je resterai dans vos bras.

    At the shrine of healing all my demons vanish, the gods are on my side.
    Au sanctuaire de la guérison tous mes démons se dissipent, les dieux sont de mon côté.
    With the morning mist I awake far away from evil, darkness and pain
    Dans la brume matinale, je me réveille loin du mal, des ténèbres et de la souffrance

    The trees go beyond the horizon and I walk endlessly
    Les arbres vont au-delà de l'horizon et je marche sans cesse
    The breeze calms my wounds and scars and I'm here to die
    La brise calme mes blessures et mes cicatrices, je suis là pour mourir
    Stars illuminate my path guiding my way to solace
    Les étoiles illuminent mon chemin vers le réconfort
    And now I feel the strength, the flame and I can rest.
    Et désormais, je ressens la force, la flamme et je peux rester ici.

    Oh, glades of golden light
    Oh, clairières de lumières dorées
    I now see your beauty
    Je contemple désormais votre beauté
    When my heart can fight no more
    Alors que mon coeur ne peut plus combattre
    I call upon thine power
    J'appelle votre puissance
    Oh, groves of bluest flame
    Oh, bosquets aux feux follets
    Bless me with strength and will
    Bénissez-moi avec force et volonté
    When my heart is weak and cold
    Lorsque mon coeur est blessé et froid
    I will rest in your embrace.
    Je resterai dans vos bras.

     

    Gotland

    I mina drömmar hörde jag dig kalla.
    Dans mes rêves, je t'ai entendu m'appeler.
    En lyckans plats så långt , långt bort.
    Un lieu de béatitude loin, si loin.
    Kommer vintern förgöra mig, eller kommer vintern ge mig styrka ?
    L'hiver me rendra-t-il plus fort, ou me détruira-t-il ?
    Kvällningen närmar sig igen och över skog stiger måne med hopp om nya dagar.
    Le crépuscule se rapproche et par-dessus les arbres se lève la lune avec l'espoir de jours nouveaux.
    Bortom havet kallar stillheten och dragspelet spelar sorgens sång.
    Le calme appelle bien au-delà des mers et l'accordéon joue une chanson mélancolique.

     

    Och över blåeld och mo
    Et sur les vipérines et le sable doux
    Genom skogarnas djupa snår
    à travers les profonds bosquets et bois
    Över sjöar och vidder har du glänst genom tiden och aldrig tappar du din skönhet
    Par-dessus les lacs et leur immensité, tu as traversé les âges et pourtant, tu n'a rien perdu de ta beauté

    Aldrig tappar du din skönhet.
    Tu n'as jamais rien perdu de ta beauté.

    Upp ur havet reser du dig återigen och i natten hör jag en röst.
    Tu surgis de la mer et je t'entends m'appeler dans mes rêves.
    ”Kom hem min son”
    "Retourne au foyer, mon enfant"

    Jag hör dig kalla på mig, den här gången lämnar jag dig aldrig.
    Je t'entends m'appeler, cette fois, je ne te quitterai plus jamais.
    Jag tar svärdet i hand och jag vandrar hem igen.
    Je vais reprendre mon épée afin de retourner à mon foyer.

    Och över blåeld och mo
    Et sur les vipérines et le sable doux
    Genom skogarnas djupa snår
    à travers les profonds bosquets et bois
    Över sjöar och vidder har du glänst genom tiden och aldrig tappar du din skönhet
    Par-dessus les lacs et leur immensité, tu as traversé les âges et pourtant, tu n'a rien perdu de ta beauté
    Gotland tappar aldrig sin skönhet.
    Gotland ne perdra jamais sa beauté.

    En dag när solen står högt och färgar skogarna i guld.
    Et le jour, lorsque le soleil est haut et qu'il peint d'or les arbres.
    Och sjöar glänser i sin stillhet visar sig en plats från svunnen tid.
    Et les lacs scintillent en silence, cet endroit du passé se présente lui-même.

    I mina drömmar hörde jag dig kalla på mig.
    Dans mes rêves, je t'entends m'appeler.

     


    votre commentaire
  • J'ignore depuis combien de temps je voulais écrire une histoire sur Arkath Nora, mais l'idée de base n'a jamais changé, rien n'a été complètement différent de ce que j'avais imaginé jusque-là. Il est évident que lorsque j'ai écris les premiers textes d'Arkanor, je ne savais pas vraiment où cela allait me mener. J'avais déjà l'envie de raconter sous forme de chansons des récits folkloriques et des faits historiques, mais cela ne s'est pas fait dans l'immédiat. Comme je l'avais déjà écris en préface du précédent ouvrage "Les Vieux Contes", Arkanor était initialement une aventure gothique assez personnelle (sans que ça en devienne un dépotoir à sentiments ni une autobiographie - j'ai en horreur de genre de choses...) mais plutôt une forme de voyage initiatique visant à m'imprégner de contes et faits historiques méconnus locaux. Le premier ouvrage s'orientait sur la thématique de l'exploration urbaine, quand à celui-ci, il se penche surtout sur notre folklore et notre histoire. Voilà un moment que je voulais écrire sur Arkath Nora, il s'agit d'une île absolument fictive qui se retrouvera évoquée dans la plupart des mondes d'où sont tirées mes histoires. "Les Landes d'Arkath Nora" est l'ouvrage qui présentera le plus cette île voilée de mystères, l'histoire fictive fera le pont entre une véritable légende normande et un fait historique tout aussi véridique.

    L'idée a germé avec l'envie d'écrire sur l'album "Slania" d'Eluveitie. J'avais déjà l'envie de créer, à l'image du groupe, des histoires celtiques en supposant une ambiance musicale mais en rajoutant une atmosphère gothique et une myriade de symboles. C'est peut-être un peu difficile à comprendre, mais croyez-moi, ça l'est encore plus de vous l'expliquer !

    "Les Landes d'Arkath Nora" est un hommage au Calvados inspiré par l'album "Slania" d'Eluveitie. Un voile de mystères accompagnera le lecteur du début à la fin, mais ce voile de mystères a une réponse dont je suis le seul à posséder mais qu'un esprit assez affûté obtiendra s'il parvient à décerner le symbolisme dans cette histoire et à le traduire. L'ouvrage aura, comme son prédécesseur, un aspect poétique, toutefois, il se détachera du style Opéra qui caractérisait "Les Vieux Contes". Le lecteur suivra le journal d'un barde à bord d'un galion espagnol nommé le San Salvador et il suivra également des textes décrivant de façon poétique l'ambiance ainsi que des fragments d'histoires de l'île Arkath Nora. Comme je le disais, le mystère est maître dans cet ouvrage, mais à l'inverse de beaucoup d'oeuvres qui se contentent de proposer des mystères uniquement pour qu'ils le restent afin de laisser le lecteur à travailler son imagination éternellement, ce mystère a une réponse mais qui ne dépend pas de l'histoire. L'histoire a un début et une fin, la réponse au mystère n'a pas d'influence sur la trame principale de l'histoire.

    Voilà comment se présentera cet ouvrage : d'une légende à un fait historique, dont une histoire fictive jouera le rôle de pont. A toi, désormais, lecteur, de prendre le large et d'accompagner le galion espagnol, le San Salvador et son équipage, dans cette aventure étonnante et fabuleuse sur les landes d'Arkath Nora.

     

    Les Landes d'Arkath Nora


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique